International
URL courte
4206
S'abonner

Des centrales flottantes ont pour vocation d'approvisionner en énergie les travaux de prospection d'hydrocarbures sur le plateau continental et dans les îles.

La Chine pourrait construire jusqu'à une vingtaine de centrales nucléaires flottantes, rapporte le journal Global Times.

Début mars, le président de la Compagnie nucléaire nationale chinoise (China National Nuclear Corporation; CNNC) Sun Qin a annoncé que la construction d'une première centrale nucléaire flottante serait lancée avant la fin de l'année 2016. Toujours selon lui, l'installation sera mise en service en 2019.

Les centrales flottantes sont destinées à fournir de l'énergie pour les travaux de prospection d'hydrocarbures sur le plateau continental ainsi que dans les îles. La CNNC détient tous les droits de propriété intellectuelle sur les technologies nécessaires pour créer des centrales flottantes.

La première centrale nucléaire flottante chinoise serait située en mer de Chine méridionale. La mise en place d'une installation de ce genre nécessite environ 3 milliards de yuans (plus de 461 millions de dollars).

Auparavant, Sun Qin a annoncé que son groupe envisageait de construire d'ici 2030 jusqu'à 30 centrales nucléaires à l'étranger dans le cadre de la mise en œuvre du projet Ceinture économique de la Route de la Soie.

A l'heure actuelle, 30 réacteurs nucléaires d'une puissance totale de 28 gigawatts fonctionnent en Chine.

Lire aussi:

Nucléaire : la Chine produira 50% de l'énergie mondiale d'ici 2040 (expert)
Centrales nucléaires flottantes: la Russie et la Chine signent un mémorandum
Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Tags:
hydrocarbures, énergie, centrale nucléaire, Compagnie nucléaire nationale chinoise (CNNC), Sun Qin, Mer de Chine méridionale, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook