Ecoutez Radio Sputnik
    Le Japon a testé avec succès son premier avion furtif

    Le Japon a testé son premier avion furtif

    © REUTERS / KYODO
    International
    URL courte
    471310
    S'abonner

    Le nouvel appareil à signature réduite est censé remplacer les F2, actuellement en service dans ce pays.

    Le Japon a testé avec succès son premier avion furtif utilisant la technologie furtive (stealth), annonce l'agence Kyodo

    L'appareil a décollé dans la préfecture d'Aichi (est-ouest-nord-sud) et a atterri sur une base aérienne militaire dans la préfecture de Gifu (est-ouest-nord-sud). Après une série de vols d'essai, le ministère de la Défense japonais effectuera une commande de ces avions censés remplacer les F2, actuellement en service dans les forces aériennes japonaises. 

    D’ici le printemps 2019, le ministère de la Défense décidera si l’étape finale de la conception de ces avions sera confiée à des sociétés japonaises ou s'il fera appel à des producteurs étrangers.

    La mise au point du premier avion furtif japonais a commencé en 2009 et a coûté 39,4 milliards de yens (358 millions de dollars). 200 sociétés dirigées par Mitsubishi Heavy Industries Ltd ont participé à la conception et à la construction de l'avion. Les technologies de pointe les plus avancées ont été engagées.  Les producteurs ont notamment utilisé des matériaux absorbant les ondes radio comme, par exemple, la fibre de carbone. L'avion mesure 14,2 mètres de long, 4,5 mètres de haut et 9,1 mètres de large.


    Lire aussi:

    Le Su-35: cet "oiseau" russe qu’il est dangereux de défier
    L'histoire des échecs "stratégiques" des USA, du B-1 au B-3
    Les chasseurs US F-22, pas si furtifs que ça?
    Tags:
    avions furtifs, essais, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik