International
URL courte
Trêve en Syrie (2016) (220)
5290
S'abonner

Plus de 500 Syriens ayant besoin des soins d'urgence ont été évacués vendredi 22 avril des localités syriennes bloquées, rapporte le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

L'organisation Croissant-Rouge arabe syrien, appuyée par l'ambassade russe en Syrie, le ministère syrien des Affaires étrangères et par l'Onu, a évacué ce vendredi quelque 500 citoyens blessés et malades des localités bloquées de Foua et de Kafer Haia dans la province d'Idlib, ainsi que des villes de Madaya et de Zabadani à Damas.

"Les habitants évacués ont été ramenés dans les camps pour les déplacés dans les provinces de Lattaquié, de Damas et d'Idlib", lit-on dans le bulletin du centre russe.

De plus, le centre et l'administration de la province de Hama ont livré de l'aide humanitaire aux Syriens dans ces camps. Les citoyens ont reçu six tonnes d'aide humanitaire et les médecins du centre ont déjà aidé 36 Syriens.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie opère sur la base aérienne de Hmeimim, dans la province de Lattaquié. Il comprend 61 officiers russes. Ce centre a pour mission de signer des accords de cessez-le-feu avec les chefs des formations armées syriennes, veiller au respect de la trêve et assurer le transfert de l'aide humanitaire à la population civile syrienne.

Une trêve est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier suite à une entente intervenue entre la Russie et les Etats-Unis. Toutefois, la trêve ne concerne pas les organisations reconnues comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes terroristes se poursuivent.

Dossier:
Trêve en Syrie (2016) (220)

Lire aussi:

La Syrie reçoit 5 tonnes d'aide humanitaire russe
Avec l’aide de la Russie, l’Onu largue 37 tonnes d'aide humanitaire à Deir ez-Zor
Des avions russes déposent 4 t d'aide humanitaire dans la province de Damas
Syrie: les livraisons d'aide humanitaire sous le feu des djihadistes
Tags:
blessés, évacuation, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook