International
URL courte
Nucléaire coréen (374)
9210
S'abonner

Si les Etats-Unis et la Corée du Sud suspendent leurs exercices conjoints "pour quelques années", cela offrirait "de nouvelles possibilités pour les deux pays ainsi que pour le monde entier", selon le chef de la diplomatie nord-coréenne.

La Corée du Nord  mettra un terme à ses essais nucléaires si les Etats-Unis et la Corée du Sud suspendent leurs exercices conjoints, a déclaré le ministre nord-coréen des Affaires étrangères  Ri Su Yong dans une interview accordée à l'agence Associated Press.

"Arrêtez les exercices dans la péninsule coréenne et nous mettrons alors un terme aux essais nucléaires", a proposé  le ministre.

Selon lui, cette proposition est "tout à fait logique". Si les Etats-Unis et la Corée du Sud suspendent leurs exercices conjoints "pour quelques années", cela offrirait "de nouvelles possibilités pour les deux pays ainsi que pour le monde entier".

Le chef de la diplomatie nord-coréenne a également souligné  que Pyongyang prônait une solution pacifique du conflit.

"Si nous continuons dans la voie de la confrontation, cela mènera à des résultats catastrophiques, non seulement pour les deux pays, mais pour le monde entier", a déclaré le ministre, qui a également appelé les Etats-Unis à mettre un terme à leur politique hostile vis-à-vis de la Corée du Nord.

"Il est vraiment crucial pour le gouvernement des États-Unis d'abandonner sa politique hostile contre la République populaire démocratique de Corée et, à ce titre, de cesser les exercices militaires, les exercices guerriers, dans la péninsule coréenne. Dans cette éventualité, nous agirions dans la même veine", a souligné le diplomate.

Dans une réponse initiale aux propos de Ri Su Yong, un responsable américain a défendu les exercices militaires comme une démonstration de l'engagement américain envers son alliance à la Corée du Sud, et affirmé qu'ils amélioraient la préparation au combat, la flexibilité et les capacités de l'alliance.

"Nous appelons de nouveau la Corée du Nord à éviter les actions et la rhétorique qui augmentent encore davantage les tensions dans la région et à s'attarder plutôt à prendre des mesures concrètes envers ses engagements internationaux et obligations", a dit ce responsable, qui a requis l'anonymat, car n'étant pas autorisé à discuter publiquement de la question.

La Corée du Nord a récemment procédé au lancement d'une série de missiles et de bombes d'artillerie dans l'océan alors que les États-Unis et la Corée du Sud effectuaient leurs exercices militaires communs annuels. Le régime nord-coréen voit ces exercices comme une répétition pour l'invasion de son territoire.

Dossier:
Nucléaire coréen (374)

Lire aussi:

Pyongyang aurait déployé des missiles balistiques sur sa côte orientale
Pyongyang menace d'effectuer un nouvel essai nucléaire
Moscou explique les raisons du regain d'activité militaire de Pyongyang
Von der Leyen à nouveau au centre d’un malaise diplomatique après une «insulte» au Président ukrainien
Tags:
tests nucléaires, Ri Su Yong, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook