International
URL courte
16174
S'abonner

Au cours des trois dernières années, le Royaume-Uni a annulé ou réduit la durée de 100.000 visas d'étudiants étrangers originaires de pays extérieurs à Union européenne.

De 2013 et 2015, le ministère britannique de l'Intérieur a annulé par anticipation plus de 30.000 visas chaque année. 

De plus, 410 établissements scolaires ont été privés de licences de sponsorisation des étudiants étrangers pendant la même période. 

Plusieurs d'entre eux ont réussi à rétablir leurs licences. Le nombre de ces établissements scolaires a été réduit de 1.706 en 2013 à 1.405 fin 2015.

Selon le ministère de l'Intérieur, ces limitations de visas font partie d'un programme lié à la réduction de l'afflux de migrants. 

D'après le ministère, la cause principale de l'annulation des licences de certains établissements scolaires est la mauvaise qualité de l'enseignement. 

Cependant, l'Union nationale des étudiants estime que les étudiants étrangers sont devenus des boucs émissaires pour les autorités qui tentent de résoudre le problème de l'immigration par des expulsions.

L'annulation du visa britannique oblige son détenteur à quitter le pays dans un délai de 60 jours. Selon le ministère, les étudiants dont le visa est annulé sont invités à quitter le Royaume-Uni volontairement. Sinon, les autorités peuvent prendre des mesures de contrainte.

"Nous continuons de réformer le système de délivrance de visas d'étudiants afin d'assurer le fonctionnement efficace du système d'immigration dans le cadre des intérêts nationaux", a souligné un représentant du ministère.

Selon l'agence Frontex chargée de gérer la coopération opérationnelle aux frontières de l'UE, 1,8 million de migrants sont arrivés dans l'Union européenne en 2015. La plupart d’entre eux arrivent en Turquie puis en Grèce pour continuer leur voyage vers le nord à la recherche d’un eldorado européen. L’agence reconnaît que le chiffre présenté est considérablement sous-estimé, car il est impossible d’enregistrer tous les cas de franchissements des frontières.

L'Onu a déjà qualifié la crise migratoire que le Vieux continent traverse depuis 2015 de plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale. Selon les données fournies par l'agence Frontex, 1,83 million de réfugiés ont traversé de façon illicite les frontières de l'Europe.

Lire aussi:

Le Royaume-Uni va-t-il envoyer des troupes en Libye?
Visite d'Obama au Royaume-Uni: les drones interdits au-dessus de Londres
Expulsions de réfugiés au Royaume-Uni, des chiffres qui font mal
«Pédocriminel!»: Jack Lang insulté à Montpellier – vidéo
Tags:
université, visas, expulsions, étudiants, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook