International
URL courte
9165
S'abonner

L’appartement de la journaliste néerlandaise Ebru Umar, interpellée samedi dernier par la police turque à cause de ses posts "anti-Erdogan" sur Twitter, a été cambriolé "avec beaucoup de violence". Selon Mme Umar, ce n’est pas une "simple coïncidence".

"Donc, on a cambriolé mon appartement à Amsterdam. Je suis impressionnée, intimidée… Mais attendez! En fait, NON, pas du tout!", ironise Mme Umar après le casse de son appartement.

Et d'ajouter: "C'est mon voisin qui m'en a fait part. D'après lui, quelqu'un a forcé la porte de mon appartement et l'a passé au peigne fin. On n'a volé que mon vieil ordinateur portable. Heureusement, j'en ai un nouveau en Turquie". Pour elle, le vol avec effraction dans son appartement d'Amsterdam ne doit rien au hasard: elle l'a qualifié de "pure tentative d'intimidation et de provocation."

La journaliste a été interpellée par la police dans la nuit de samedi à dimanche à son domicile de Kusadasi, dans l'ouest de la Turquie, pour des tweets visant le président turc Recep Tayyip Erdogan. Ebru Umar avait récemment rédigé une chronique très critique envers le président turc dans le quotidien néerlandais Metro, dont elle avait ensuite twitté des extraits.

Les procès pour injure envers M. Erdogan se sont multipliés depuis son élection à la tête de l'État en août 2014, signe, selon ses détracteurs, d'une dérive autoritaire. Près de 2.000 procédures judiciaires ont été lancées en Turquie, visant aussi bien des artistes et des journalistes que de simples particuliers.

Autre fait significatif, le gouvernement a récemment interdit d'entrée en Turquie Tural Kerimov, rédacteur-en-chef de Sputnik Turquie et le journaliste de la chaîne allemande ARD Volker Schwenk.

En mars, les autorités turques ont pris le contrôle du Feza Media Group, propriétaire du journal d'opposition Zaman. La manifestation contre les persécutions des journalistes à Istanbul a été réprimée par la police, qui a fait usage de gaz lacrymogène.

Lire aussi:

4 académiciens signataires d’une pétition pour la paix relâchés en Turquie
Pilote russe abattu: le coupable pourrait être mis en cause en Turquie
Qui est dans le viseur des roquettes turques à la frontière syrienne?
Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Tags:
cambriolage, liberté de la presse, Ebru Umar, Pays-Bas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik