International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
20802
S'abonner

La coalition porte un coup de plus au réseau financier des terroristes sans toutefois éviter des pertes parmi les civils.

Une réserve de cash de Daech avec près de 500 millions de dollars a été détruite en Irak, a annoncé le commandant adjoint des forces de la coalition internationale anti-Daech, le général Peter Gersten.

"Nous avons diverses évaluations du montant de l'argent, les services de renseignement s'en occupent. Les chiffres varient entre 300 et 800 millions de dollars. En moyenne, cela donne 500 millions",  a fait savoir M.Gerstenaux journalistes.

Selon le général, la banque était contrôlée par l'"émir financier" de Daech à Mossoul qui distribuait de l'argent parmi les djihadistes. L'édifice abritant la banque était étroitement surveillé en permanence.

La reconnaissance américaine a établi qu'une femme et des enfants résidaient dans le bâtiment. Afin de ne pas les mettre en péril, les militaires les ont forcés à quitter le bâtiment avant de réaliser une frappe aérienne contre la banque.

D'après M.Gersten, ils ont fait exploser un missile Hellfire au-dessus du toit de l'édifice pour que la femme et les enfants s'en retirent. Dans le même temps, la coalition n'est pas parvenue à éviter des pertes parmi la population civile pendant l'opération, a reconnu le général.

Toujours selon lui, les combattants de Daech utilisent les civils en tant que bouclier humain pour se protéger des frappes de la coalition.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Les USA déclarent avoir bombardé une banque de Daech
Les USA confirment la baisse des salaires des terroristes de Daech
A quoi ressemble le "terroriste modèle" de Daech?
Néonazis en Ukraine: Moscou étonné par les propos de Jean-Yves Le Drian
Tags:
Irak, Mossoul, Peter Gersten, Etat islamique, coalition anti-Daech, djihadisme, banques, frappe aérienne, lutte antiterroriste, civils
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook