International
URL courte
51382
S'abonner

Selon M.Saakachvili, trois centaines de membres du bataillon sont arrivés dans la ville.

Le gouverneur de la région ukrainienne d'Odessa (mer Noire) Mikhaïl Saakachvili a annoncé l'arrivée de membres du bataillon Azov dans la capitale régionale.

"300 hommes sont déjà sur place, on attend les autres dans les prochains jours", a fait savoir M.Saakachvili sur sa page Facebook.

Auparavant, le gouverneur a affirmé que le président ukrainien Piotr Porochenko avait ordonné de dépêcher jusqu'à un millier de membres de la Garde nationale et de la police à Odessa à l'approche de l'anniversaire de l'incendie survenu le 2 mai 2014 dans la Maison des syndicats, qui avait près de 50 morts.

Le ministère ukrainien de l'Intérieur n'a cependant pas confirmé ces informations. Dans le même temps, le conseiller du ministre de l'Intérieur Zorian Chkiriak a promis que les forces de l'ordre "réagiraient fermement" à toute tentative des "forces destructrices" de déstabiliser la situation dans la ville qui compte plus d'un million d'habitants.

Le 2 mai 2014, 48 membres et partisans du mouvement Antimaїdan ont été brûlés vifs à Odessa après s'être réfugiés dans la Maison des syndicats dans le sillage de leur confrontation avec les manifestants pro-européens. Plus de 214 personnes ont été blessées dans la tragédie.

Selon certains rapports, une cinquantaine de personnes sont toujours portées disparues après l'incendie d'Odessa. A la suite de l'enquête qui a pris fin en septembre 2014, 24 personnes ont été mises en examen.

Lire aussi:

Tragédie d'Odessa: un millier de personnes rendent hommage aux victimes à Moscou
Tragédie d'Odessa: des eurodéputés demandent à Kiev les résultats de l'enquête
Massacre d'Odessa: quand un journaliste français brise la langue de bois
Massacre d'Odessa: le documentaire français diffusé malgré les pressions de Kiev
Tags:
tensions, militaires, incendie, sécurité, police, Maison des syndicats d'Odessa, bataillon Azov, Garde nationale de l'Ukraine, Zorian Chkiriak, Petro Porochenko, Mikhaïl Saakachvili, Odessa, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook