Ecoutez Radio Sputnik
    Militaire syrien

    L'armée syrienne prépare une offensive sur Deir ez-Zor et Raqqa

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    181323
    S'abonner

    Les forces syriennes soutenues par l'aviation russe préparent une offensive en direction de Deir ez-Zor et de Raqqa, a annoncé aux journalistes l'ambassadeur de Russie auprès de l'Onu à Genève Alexeï Borodavkine.

    Le diplomate a rappelé qu'en vertu de la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'Onu le régime de cessez-le-feu en Syrie ne concerne pas les groupes terroristes tels qu'Etat islamique (Daech) et Front al-Nosra.

    "La résolution stipule en plus que ces terroristes doivent toujours être combattus jusqu'à leur élimination. C'est ce que font les forces armées syriennes avec le soutien des forces aériennes russes. Ces démarches ont permis de libérer Palmyre, et des offensives en direction de Deir Ezzor et de Raqqa sont actuellement en cours de préparation", a fait savoir M.Borodavkine.

    Auparavant, l'envoyé spécial de l'Onu sur la Syrie Staffan de Mistura a appelé la Russie et les Etats-Unis à élaborer une nouvelle initiative en vue d'empêcher une escalade du conflit dans le pays.

    D'après les données dont disposent les Nations unies, en dépit du régime de cessez-le-feu en vigueur, la situation en Syrie s'est sérieusement aggravée ces dernières semaines. Un Syrien est abattu toutes les 25 minutes, et un blessé toutes les 13 minutes.

    Au total, plus de 270.000 personnes ont trouvé la mort depuis le début de la guerre en Syrie en mars 2011.

    Lire aussi:

    Syrie: le premier ministre nomme les sponsors du terrorisme
    Moscou a aidé à éliminer des milliers de terroristes en Syrie
    Poutine promet à Assad de continuer à soutenir la Syrie
    Moscou hostile à tout "plan B" américain en Syrie
    Tags:
    armée, lutte antiterroriste, hostilités, offensive, crise syrienne, Front al-Nosra, Etat islamique, Staffan de Mistura, Alexeï Borodavkine, Palmyre, Raqqa, Deir ez-Zor, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik