Ecoutez Radio Sputnik
    L'Armée syrienne libre (ASL)

    L'Armée syrienne libre se déclare bloc militaire unifié

    © AP Photo / Manu Brabo
    International
    URL courte
    1376105

    Les groupes de l'opposition syrienne armée faisant partie de l'Armée syrienne libre (ASL) annoncent avoir formé un bloc militaire unifié appelé à réagir à toute attaque dans n'importe quelle région du pays.

    L'opposition syrienne armée, notamment ses groupes faisant partie de l'Armée syrienne libre (ASL), ont annoncé dimanche avoir créé un bloc militaire unifié qui réagira désormais à toute attaque dans n'importe quelle région de la Syrie. 

    "Nous, les groupes armés sur l'ensemble de la Syrie, formons désormais un bloc unifié, et toute attaque perpétrée sur le territoire où nos unités sont présentes sera évaluée comme une agression contre tous nos groupes sur l'ensemble du territoire syrien, et nous nous réservons le droit d'y riposter", lit-on dans une déclaration signée par 37 groupes au sein de l'ASL. 

    Les auteurs du document affirment par ailleurs que le régime de cessez-le-feu a pratiquement été rompu et que les troupes gouvernementales soumettent la ville d'Alep à des pilonnages intenses. 

    L'ASL a rejeté l'idée d'une trêve dans certaines régions syriennes, tout en réaffirmant son attachement à un accord d'ensemble. 

    "Le régime de cessez-le-feu que nous avons accepté est avant tout un accord d'ensemble qui s'étend sur l'intégralité du territoire syrien, sauf sur les territoires sous contrôle de l'organisation terroriste Etat islamique (EI ou Daech), et nous n'admettrons jamais et en aucun cas le principe de divisibilité ni de trêves régionales", stipule la déclaration de l'ASL. 

    Aile de combat de l'opposition syrienne, l'ASL a été créée peu après l'éclatement du conflit en Syrie. Sa base est constituée de multiples commandos épars, formés essentiellement de déserteurs et d'unités ayant combattu contre les troupes du président syrien Bachar el-Assad, dont le renversement est le principal objectif de l'ASL, soutenue en cela par la Turquie et les Emirats arabes unis. 

    Le régime de cessez-le-feu en Syrie est entré en vigueur le 27 février à minuit. La trêve ne concerne pas Daech, le Front al-Nosra (antenne syrienne d'Al-Qaïda) et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité des Nations unies.

    Lire aussi:

    Syrie: une union entre l'armée gouvernementale et l'ASL possible
    Poutine: des unités de l’ASL combattent les terroristes avec l’armée syrienne
    Syrie: l'ASL invite Moscou à négocier au Caire
    Tags:
    terrorisme, djihadisme, accord, trêve, cessez-le-feu, troupes, Al-Qaïda, Front al-Nosra, Etat islamique, Armée syrienne libre (ASL), Bachar el-Assad, Émirats Arabes Unis, Turquie, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik