International
URL courte
2181
S'abonner

Le Service de renseignement de la Confédération (SRC) a débusqué au moins 400 islamistes radicaux suisses sur les réseaux sociaux, a rapporté son directeur Markus Seiler.

Le chef du SRC a souligné que 70 personnes faisant partie de cette liste se sont rendues dans des zones de conflits pour rejoindre les groupes terroristes islamistes. Plusieurs d'entre eux sont déjà rentrés en Suisse et doivent être attentivement surveillés.

L'année dernière, les services spéciaux ont débusqué 300 utilisateurs des réseaux sociaux impliqués dans une activité terroriste. 

Les services de renseignement suisses ont également publié un rapport annuel d'après lequel la menace terroriste en Europe a augmenté en raison de l'activité du groupe Etat islamique (EI ou Daech) qui envoie des terroristes en Europe pour commettre des attentats.

"La Suisse n'est pas la cible des organisations terroristes, car elle ne participe pas aux opérations militaires antiterroristes", lit-on dans le rapport. Néanmoins, le drapeau suisse apparait parmi 60 drapeaux d'autres Etats dans une des vidéos des islamistes dans laquelle ils menacent d’attaquer ces pays en raison de leur participation à la coalition internationale contre l'Etat islamique.

Lire aussi:

80 djihadistes éliminés en Afghanistan
Province de Hatay: le renseignement turc assure la circulation des djihadistes
Un otage canadien décapité par les djihadistes aux Philippines
Tags:
Suisse, Markus Seiler, Service de renseignement de la Confédération (SRC), Etat islamique, rapport, terrorisme, réseaux sociaux, lutte antiterroriste
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook