Ecoutez Radio Sputnik
    Les drapeaux américain et européen

    TTIP: l'Europe et les USA sont "dans des positions inégales"

    © AFP 2019 Thierry Charlier
    International
    URL courte
    Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)
    49453
    S'abonner

    Washington fait tout pour que l'UE ratifie le Traité TTIP en encourageant la livraison de produits agricoles américains en Europe et ses menaces de bloquer les exportations de voitures européennes s'inscrivent dans cette politique de pressions.

    L'UE et les Etats-Unis ne sont pas égaux dans les négociations sur le Traité transatlantique de libre-échange avec les Etats-Unis (TTIP ou TAFTA) et les Américains se montrent trop intransigeants, a déclaré à Sputnik Alain de Benoist, politologue et auteur du livre Le Traité transatlantique et autres menaces.

    Ce sont des "négociations dans lesquelles les interlocuteurs sont dans des positions inégales (…). Les Européens sont très embarrassés en raison de l'intransigeance des Américains, qui restent absolument sur leur position dans à peu près tous les domaines et essaient de faire en sorte que le rapport de forces leur soit le plus favorable possible", a indiqué M.Benoist.

    Il y a deux points d'achoppement dans les discussions: "d'une part l'harmonisation des normes réglementaires (…) concernant les échanges commerciaux, et d'autre part la mise en place d'un organisme qui permettrait à des sociétés multinationales d'attaquer en justice des collectivités nationales ou des Etats, dès lors que ceux-ci adopteraient des politiques de nature à restreindre leurs bénéfices", a-t-il précisé.

    La logique anglo-saxonne interdisant les monopoles et les restrictions d'accès au marché (lois anti-trust) va s'imposer dans le traité TTIP, dans son chapitre sur la compétition. Les parties doivent notamment s'engager à ne pas augmenter les tarifs douaniers, ni mettre des barrières douanières. Or les Etats-Unis utilisent cette arme contre l'industrie automobile européenne.

    "Ce n'est pas quelque chose de nouveau; les Américains adhèrent officiellement à une doctrine libre-échangiste qu'ils mettent en œuvre quand cela les arrange, mais ils restent dans les faits protectionnistes; on le voit avec le débat de l'ouverture aux Européens des marchés publics américains", note M.Benoist.

    D'ailleurs, l'Europe ne se montre pas prête à céder et le président Barack Obama essaie donc de multiplier les pressions pour conclure le Traité avant la fin de son mandat. Mais les résultats de ses efforts n'ont pas l'air de réussir, d'après l'expert.

    Il y a déjà eu un projet multilatéral d'investissement — l'Accord multilatéral sur l'investissement (AMI ou MAI en anglais). Les Etats-Unis et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont mené des négociations secrètes sur cet accord entre 1995 et 1997, mais "la France lui a retiré son soutien en raison d'un mécanisme prévoyant des résolutions d'arbitrage assez semblable à celui du TAFTA", a rappelé M.Benoist.

    L'UE mène des négociations sur le Traité TTIP depuis juillet 2013. Il s'agit de créer la plus grande zone de libre-échange au monde qui régira les transactions d'un marché de plus de 820 millions d'habitants. Outre les Etats-Unis et l'UE, le projet comprendra le Canada, le Mexique, la Suisse, le Liechtenstein, la Norvège et l'Islande ainsi que les pays candidats à l'adhésion à l'UE.

    Dossier:
    Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)

    Lire aussi:

    Barack Obama en Europe pour défendre le TAFTA
    TAFTA: pas de cadeau pour la fin du mandat d’Obama?
    Manuel Valls pose ses conditions à la signature du TTIP
    TTIP: sous le voile du secret, un accord voué à l'échec?
    Tags:
    pressions, exportations, Traité de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), négociations, économie, Alain de Benoist, Barack Obama, Europe, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik