International
URL courte
11423
S'abonner

Pour la première fois depuis 40 ans, le roi d'Espagne dissout le parlement afin de convoquer de nouvelles élections.

Le roi espagnol Felipe VI a signé ce mardi un décret sur la dissolution du parlement. Selon une source de la résidence royale, la tenue des nouvelles élections est prévue le 26 juin. 

Depuis les élections du 20 décembre dernier, l'Espagne n'a pas de gouvernement. Le pays est gouverné provisoirement par l'ancien premier ministre Mariano Rajoy. Il s'agit d'une crise inédite depuis le rétablissement de la démocratie en 1977.

Apres les dernières élections, aucun parti politique n'a reçu assez d'appuis pour former un gouvernement seul et les tentatives de coalition ont toutes échoué, ce qui a mis fin au bipartisme en Espagne.

Néanmoins, selon les derniers sondages, un nouveau scrutin ne modifiera pas fondamentalement la répartition des forces.

Lire aussi:

«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
Guerre au Haut-Karabakh: «Erdogan cherche à mettre la pression sur Poutine», selon Tahhan
«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Tags:
parlement, élections, Felipe VI, Mariano Rajoy, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook