International
URL courte
Venezuela après Chavez (16)
9121
S'abonner

Le président du Venezuela Nicolas Maduro a déclaré qu'il autoriserait un référendum sur sa démission si les 1,85 million de signatures qui le réclamaient dans une pétition étaient validées par les autorités électorales, rapporte la presse internationale.

"Si dans la deuxième étape (…), ils disent que les signatures ont été recueillies, nous irons vers un référendum, point", a déclaré M.Maduro dans son émission de télévision hebdomadaire, quelques heures avant que les autorités ne commencent à vérifier la validité des signatures. 

Le président vénézuélien a parlé de la deuxième étape qui prévoit, selon la Constitution du pays, la collecte de quatre millions de voix (20% de l'électorat) requises par le Conseil national électoral (CNE) pour convoquer un référendum.

Néanmoins, à la première étape, l'opposition a déjà remis aux autorités électorales 1,85 million de signatures en faveur d'un référendum pour révoquer le président socialiste Nicolas Maduro, cible du mécontentement de la population face à la crise économique.

Pour autant, l'héritier politique d'Hugo Chavez demeure confiant en son avenir et garde toujours un pouvoir important, contrôlant le gouvernement et la plupart des institutions. 

"Si les quatre millions de signatures sont validées, nous sortirons dans la rue, et je fais confiance au peuple vénézuélien qui ne me fera pas défaut et ne fera pas défaut à l'histoire", a-t-il affirmé. 

Quoi qu'il en soit, le processus de référendum révocatoire contre Nicolas Maduro est lancé.

Dossier:
Venezuela après Chavez (16)

Lire aussi:

Venezuela: Maduro hostile à la dollarisation de l’économie nationale
Venezuela: Maduro accuse Washington de préparer un coup d'Etat militaire
Venezuela : les manifestants ne se dispersent pas jusqu'à ce que Maduro ait démissionné
Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Tags:
départ, Constitution, démission, opposition, référendum, sondage, Nicolas Maduro, Hugo Chavez, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook