Ecoutez Radio Sputnik
    Nord Stream

    Les USA "préoccupés" par le gazoduc russo-allemand Nord Stream 2

    © Sputnik . Igor Zarembo
    International
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream 2 (183)
    68181

    Washington est persuadé que le projet de gazoduc qui reliera la Russie à l’Allemagne nuira à l'Europe de l'est et à l'Ukraine.

    Lors d’une réunion du Conseil de l'énergie Union européenne — Etats-Unis, qui s'est tenue mercredi 4 mai à Washington, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a exprimé les craintes de son pays quant à la construction du gazoduc Nord Stream 2. 

    "Nous examinons une question qui me préoccupe personnellement ainsi que toute l'assistance — c'est le gazoduc Nord Stream 2. Le projet a suscité de vifs débats des deux côtés de l'Atlantique et nous sommes persuadés qu'il exercera à coup sûr une influence négative sur l'Ukraine, sur l'Europe de l'est et sur la Slovaquie. Nous ne devons pas perdre cela de vue", selon M. Kerry.

    La déclaration conjointe des USA et de l'UE à l'issue de la réunion du Conseil de l'énergie stipule également que toute nouvelle infrastructure énergétique doit être conforme au "troisième paquet énergie" de l'Union européenne.

    "Le Conseil a conclu que toute nouvelle infrastructure doit pleinement correspondre au "troisième paquet énergie", à la législation communautaire ainsi qu'aux objectifs de l'UE", lit-on dans le communiqué.  

    Toutefois, les juristes de la société gazière russe Gazprom et de l’opérateur du projet Nord Stream 2, ont auparavant conclu que la partie maritime du futur gazoduc, qui passera au fond de la mer Baltique, n'était pas soumise au "troisième paquet énergie" (document interdisant à une seule et même entreprise de concentrer les activités de production et de transport d'énergie, ndlr).  

    Auparavant, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que le projet de construction du gazoduc Nord Stream 2 était purement commercial et que les tentatives de le bloquer revêtait un caractère politique.

    Le projet Nord Stream 2 prévoit la construction de deux conduites de gazoduc d’une capacité de 55 milliards de mètres cube de gaz par an reliant le littoral russe à l’Allemagne via la mer Baltique. Les deux pipelines doivent être mis en service d'ici 2019, date d'expiration de l'accord russo-ukrainien sur le transit de gaz vers l'Europe.


    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream 2 (183)

    Lire aussi:

    Berlin se fait taper sur les doigts par Bruxelles à cause de Nord Stream 2
    L'Ukraine porte plainte contre le projet Nord Stream 2
    Nord Stream, un atout pour la politique énergétique de l'UE
    La Serbie à court de gaz ?
    Tags:
    gazoduc, gaz, Nord Stream 2, Gazprom, Union européenne (UE), John Kerry, Sergueï Lavrov, Washington, Europe, Slovaquie, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik