International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
23313
S'abonner

Après le retrait du gouverneur de l'Ohio John Kasich, le milliardaire Donald Trump n'a plus d'adversaire dans la course à l'investiture républicaine pour la Maison Blanche.

Selon Reuters, moins de 24 heures après l'abandon du sénateur du Texas Ted Cruz, le gouverneur de l'Ohio a officiellement annoncé qu’il suspendait sa campagne électorale.  

John Kasich ne compte qu'une seule victoire au cours des primaires républicaines. Il l'a remportée dans son Etat de l'Ohio en totalisant seulement 153 voix de délégués de la prochaine convention républicaine. Une majorité de 1.237 délégués est  requise pour l'investiture. 

Entretemps, Donald Trump continue ses attaques verbales contre sa rivale démocrate Hillary Clinton. 

"Hillary Clinton a fait preuve d’un manque de jugement. C'est Bernie Sanders qui l'a dit. Regardez le scandale des e-mails, elle ne devrait même pas avoir le droit d'être candidate", a-t-il récemment lancé. 

Mme Clinton n'a pas non plus tari d’éloge au sujet de son rival: 

"Nous ne pouvons pas courir le risque qu'un danger public comme Donald Trump dirige notre pays", a-t-elle déclaré. 

Les conventions des partis républicain et démocrate pendant lesquelles les candidats à la présidence seront désignés auront lieu en juillet prochain à Cleveland et Philadelphie respectivement. 


Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

Trump conforte son statut de favori du camp républicain
Clinton: le pouvoir aux femmes en cas de victoire?
Chaos en Libye: Hillary Clinton décline toute responsabilité
Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
Tags:
primaire Les Républicains, convention, élection présidentielle, Présidentielle américaine 2016, John Kasich, Donald Trump, Ted Cruz, Hillary Clinton, Ohio, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook