International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
25251
S'abonner

C'est officiel, la course pour la présidence aux Etats-Unis opposera Donald Trump et Hillary Clinton.

Selon le Financial Times, la vie politique aux Etats-Unis ne sera plus jamais comme avant. Lors de l'élection présidentielle US, le duel politique opposera deux figures des plus contrastées: l'ex-Première dame Hillary Clinton et l'homme d'affaires Donald Trump.

Quand Donald Trump a présenté sa candidature, personne ne l'a prise au sérieux, mais maintenant il est en fait le principal candidat du Parti républicain. C'est donc la première fois dans l'histoire moderne qu'un adversaire de la mondialisation et de la liberté du commerce devient candidat de l'un des deux principaux partis des Etats-Unis.

Le duel entre Trump et Clinton s'annonce sans précédent. Ce sera une bataille "entre un rebelle et l'élite politique, entre celui qui aime vider son sac et le politiquement correct, entre le populisme nationaliste et l'internationalisme conservateur", indique l'article.

On pourrait dire que le résultat est déjà connu. Trump a proféré des insultes à l'égard de toutes les couches de la société américaine. Pourtant, le plus grave problème d'Hillary réside dans le fait que les électeurs ont des doutes quant à son honnêteté, selon le FT. 

Pour sa part, Donald Trump s'en est pris aux militants afro-américains, a diabolisé les clandestins latino-américains, et s'est permis de nombreuses déclarations méprisantes à l'égard des femmes. Désormais, pour gagner la présidentielle, il doit s'assurer un soutien colossal de la part des Américains blancs.

En conclusion, le FT invite ses lecteurs à se préparer à "un drame politique des plus captivants" à l'approche de la présidentielle US.

Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

Trump, unique candidat républicain en course pour la Maison Blanche
Primaires US: Trump seul en piste après le retrait de Cruz
Pourquoi (et a qui) Donald Trump fait-il peur?
Trump conforte son statut de favori du camp républicain
Tags:
élection présidentielle, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik