Ecoutez Radio Sputnik
    les enfants soldats du groupe de l'État islamique

    Neuf ans, mais déjà terroristes à part entière

    © Photo. capture d`écran: Youtube
    International
    URL courte
    7216
    S'abonner

    Un rapport néerlandais estime que les enfants à partir de cet âge sont suffisamment dangereux pour pouvoir être inclus dans la liste terroriste.

    A neuf ans, les enfants entraînés par le groupe terroriste Etat islamique (Daech) sont pratiquement des terroristes à part entière, lit-on dans le rapport annuel de l'agence de renseignement et de sécurité du pays publié sur le site de l'organisation.

    Selon les données de l'agence, c'est à partir de cet âge que les djihadistes de Daech commencent à entraîner les garçons sur les territoires sous leur contrôle, et leur apprennent à tuer.

    "On leur apprend à tirer, à se servir d’armes blanches, à 9 ans, ils font allégeance au chef de Daech Abou Bakr al-Bagdadi", apprend-on du document.

    A cet âge, les filles, quant à elles, commencent à porter des voiles intégraux, et on leur apprend à aider leurs futurs maris dans leur activité terroriste.

    C'est pour cette raison que les autorités des Pays-Bas ajouteront désormais des enfants à partir de 9 ans à leur liste contenant les noms des terroristes. 

    A l'heure actuelle, environ 170 adultes et 70 enfants en provenance de Pays-Bas se trouvent en Syrie et en Irak.   

    Dans l'éventualité de leur retour, ils seront automatiquement ajoutés sur la liste des terroristes accessible aux services spéciaux d'autres pays européens.   

    Dans leurs camps d'entraînement de Daech, les enfants subissent un véritable lavage de cerveau, et sont qualifiés de "lionceaux du califat". Les mineurs qui ont suivi le formatage idéologique participent aux exécutions ou commettent des attentats terroristes. 

    En février, les extrémistes ont posté une vidéo montrant l'assassinat d'un otage par un jeune djihadiste. En juillet 2015, une autre vidéo mise en ligne donnait à voir les meurtres, par balle dans le dos, effectués par 25 enfants de 12 à 13 ans, de 25 soldats capturés. Des dizaines de spectateurs assistaient à cette exécution.


    Lire aussi:

    Syrie: les extrémistes utilisent des enfants-soldats (HRW)
    250.000 enfants soldats dans le monde
    Les enfants kamikazes, la nouvelle arme de Boko Haram
    Tags:
    enfants soldats, terrorisme, Etat islamique, Pays-Bas, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik