Ecoutez Radio Sputnik
    Des navires iraniens pendant les manoeuvres Velayat-90 dans le détroit d'Ormuz

    L'Iran menace de fermer le détroit d'Ormuz aux navires US

    © AFP 2019 EBRAHIM NOROOZI / JAMEJAM ONLINE
    International
    URL courte
    63883
    S'abonner

    Le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) a prévenu mercredi dans un communiqué publié sur son site Internet que l'Iran bloquerait l'accès au détroit d'Ormuz à tout navire des Etats-Unis et de leurs alliés s'il présentait une menace à la sécurité de la République islamique.

    "Si les Etats-Unis et leurs alliés régionaux ont l'intention d'utiliser le détroit d'Ormuz pour menacer l'Iran, nous ne permettrons à aucun navire de passer par le détroit en vertu de la Convention sur le droit de la mer adoptée en 1982", a indiqué le général de brigade Hossein Salami, commandant adjoint du CGRI. 

    Le général a souligné que "l'organisation de tout exercice militaire au sol, dans les airs et en mer était le droit souverain de l'Iran". 

    "Téhéran ne tolèrera de la part des autres pays aucune action ou mesure visant à influer sur les décisions de l'Iran concernant sa défense et l'organisation d'exercices militaires", a-t-il ajouté.

    Lundi, l'ayatollah Ali Khameneï, guide suprême de la révolution islamique, a fustigé les appels de Washington à restreindre le nombre d'exercices navals iraniens dans le Golfe.  

    "Le Golfe est la maison de la nation iranienne. Nous devons être présents dans cette région… Ce sont les Américains qui devraient expliquer pourquoi ils sont venus ici de l'autre bout du monde pour organiser des exercices militaires", a-t-il noté. 

    Face au renforcement des sanctions prises par plusieurs pays contre l'Iran en raison de son programme nucléaire fin 2011, l'Iran avait déjà menacé de verrouiller le détroit d'Ormuz, un des corridors les plus stratégiques de la planète par lequel transite près de 40% du trafic maritime pétrolier mondial.

    Lire aussi:

    Les navires iraniens font la loi dans le détroit d'Ormuz
    Ayatollah Khamenei: la politique US contraire à celle de Téhéran au Proche-Orient
    Washington veut clouer au sol les avions iraniens: Téhéran met en garde
    Tags:
    Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), interdiction d'accès, menaces, ayatollah Ali Khamenei, Hossein Salami, Détroit d'Ormuz, États-Unis, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik