International
URL courte
13222
S'abonner

Les USA soupçonnent les services spéciaux pakistanais d’avoir tenté d'empoisonner un responsable de la CIA à Islamabad peu après l’assassinat d’Oussama ben Laden.

Selon des responsables américains, les services spéciaux pakistanais ont cherché à empoisonner le responsable des opérations de la CIA à Islamabad après que les services spéciaux américains ont abattu le chef d’Al-Qaïda Oussama ben Laden en 2011, lit-on dans le journal américain The Washington Post.

Deux mois après l'élimination du "terroriste numéro un", le chef du bureau de la CIA au Pakistan Mark Kelton s'est retrouvé sur un lit d'hôpital en raison d'une maladie "mystérieuse". Cependant, l'état du patient s'est amélioré après une opération à l'estomac. La CIA ainsi que Mark Kelton lui-même supposent qu'il s'agissait d'un empoisonnement.

Le journal The Washington Post a également rappelé qu'il y a cinq ans, les relations pakistano-américaines étaient assez tendues. En outre, les services de renseignement des deux pays refusaient catégoriquement toute coopération. 

Actuellement, la CIA ne dispose pas toutefois de preuves concrètes indiquant qu’une tentative d'empoisonnement a eu lieu. Néanmoins, le journal américain précise que les services de renseignements pakistanais étaient impliqués dans de nombreux complots contre des journalistes, diplomates et autres.

Lire aussi:

La CIA célèbre à sa manière le 5e anniversaire de la mort de Ben Laden
11 septembre: le directeur de la CIA opposé à la déclassification du dossier
Amnesty réclame des soins pour un détenu de Guantanamo torturé par la CIA
Tags:
services secrets, empoisonnement, CIA, Mark Kelton, Islamabad, Pakistan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook