International
URL courte
12116
S'abonner

L’Otan, avec les militaires américains en tête, est inquiète de la bonne récolte de pavot à opium que l’Afghanistan a vu cette année qui pourrait contribuer au financement du mouvement extrémiste Taliban.

"Cette année, les Afghans ont eu une bonne récolte de pavot. Il est évident que cela reste la source financière principale pour les talibans. Nous sommes préoccupés par cette manne financière potentielle pour les terroristes", a déclaré le général Charles Cleveland, membre de l'état-major américain en Afghanistan, qui s'exprimait par vidéoconférence depuis Kaboul.

Pendant cette conférence, le général a, par ailleurs, indiqué une sorte de paradoxe: l'activité militaire des islamistes a diminué dans la province de Helmand, là où on a enregistré la récolte de pavot la plus grande, matière première pour la production d'opium et d'héroïne.

"Au cours du dernier mois, nous avons été témoins d’une certaine accalmie dans les combats et plus encore dans la province de Helmand. Nous pensons qu'actuellement les talibans sont partis récolter le pavot", a souligné M. Cleveland.

Selon lui, les talibans vont terminer la récolte cette semaine et l'alliance "prévoit une augmentation des attaques contre les forces afghanes" de la part des extrémistes. Pour le moment, environ 700 à 800 soldats américains sont déployés dans la province de Helmand, où ils instruisent les forces de sécurité locales dans l'ancienne base militaire de l'Otan.

Les agriculteurs en Afghanistan partent pour récolter l'opium

Au début de l'année, dans cette province, suite à de féroces combats, les forces afghanes ont dû déployer des unités supplémentaires pour protéger sa capitale Lashkar Gah et la ville de Sangin, qui joue un rôle important dans la production de drogue.

Début avril, les talibans ont annoncé le lancement d'une "offensive de printemps" contre les forces afghanes gouvernementales, soutenues par l’Otan. Ils ont appelé cette attaque "Opération Omari", en hommage à leur ancien chef, le mollah Omar, éliminé en 2013 à la suite d'une frappe de drone américain.

Selon les talibans, leur objectif principal est le plein contrôle de la province de Helmand, l'un des centres mondiaux pour la production d'opium.

Depuis le 1er janvier 2015, l'Otan mène une opération appelée "Soutien résolu", engageant plus de 13.000 militaires. L’objectif de cette mission est de former et d’améliorer les compétences des forces de sécurité, de la police et de l'armée du pays. En décembre 2015, les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Otan avaient annoncé leur décision de garder ses troupes en Afghanistan en 2016.

Lire aussi:

En Afghanistan, 60 prisonniers libérés des talibans
80 djihadistes éliminés en Afghanistan
Un trésorier de Daech éliminé en Afghanistan
"L'Otan n'a tenu aucune promesse en Afghanistan"
Tags:
trafic de drogue, drogue, lutte anti-extrémiste, extrémisme, terrorisme, pavot, opium, récolte, opération militaire, OTAN, Taliban, Kaboul, Helmand, Afghanistan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook