International
URL courte
Chute des prix du pétrole (171)
1116
S'abonner

L'Arabie saoudite va maintenir sa politique pétrolière, a annoncé dimanche le nouveau ministre de l'Energie, de l'Industrie et des Ressources minières, Khaled al-Faleh.

"L'Arabie saoudite va maintenir sa politique pétrolière stable et  veillera à renforcer sa position de fournisseur d'énergie le plus fiable au monde",  a déclaré M. Faleh cité par l'AFP. 

"Nous sommes engagés à satisfaire la demande actuelle et additionnelle de la part de nos clients mondiaux dont le nombre ne cesse d'augmenter en utilisant notre capacité" de production, a assuré M. Faleh, qui a succédé samedi à Ali al-Nouaïmi.

M. Nouaïmi, qui a été ministre du Pétrole pendant plus de deux décennies, était l'homme le plus influent au sein de l'Opep, aujourd'hui confrontée à la chute des cours du brut.

L'arrivée du de M. Faleh à la tête du ministère de l'Energie, de l'Industrie et des ressources minières fait partie d'un vaste remaniement ministériel destiné à lancer la mise en route du plan vision 2030.


Dossier:
Chute des prix du pétrole (171)

Lire aussi:

Les USA et l’Arabie saoudite derrière l’échec de la rencontre à Doha?
L'Arabie saoudite peut augmenter sa production journalière de 1 md de barils
L'Arabie saoudite ferme ses ports au pétrole iranien
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Tags:
prix du pétrole, pétrole, politique pétrolière, Ali al-Naïmi, Khaled al-Faleh, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook