Ecoutez Radio Sputnik
    German Chancellor Angela Merkel listens during a joint news conference with Romania's Prime Minister Dacian Ciolos (not pictured) at the Chancellery in Berlin, Germany, January 7, 2016.

    La cote de popularité de l'alliance CDU-CSU de Merkel au plus bas depuis 4 ans

    © REUTERS / Hannibal Hanschke
    International
    URL courte
    13412
    S'abonner

    Si les élections au Bundestag se tenaient ce dimanche 15 mai, les chrétiens-démocrates (CDU) et leurs alliés bavarois de l'Union chrétienne-social (CSU) n'obtiendraient que 32% des suffrages, rapporte le journal Bild am Sonntag, se référant aux résultats de l'enquête réalisée par l'Institut Emnid.

    Ainsi, la force politique formée par ces deux partis est au plus bas depuis 2012.

    Par ailleurs, 14% des personnes interrogées auraient soutenu le parti eurosceptique et antiislamique Alternative pour l'Allemagne (AfD). Comme le fait remarquer le journal Deutsche Welle se référant aux résultats des sondages précédents la popularité de ce parti continue de croître.

    Le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD), qui fait partie de la coalition au pouvoir, aurait recueilli 22% des voix. Quant à l'opposition parlementaire – les Verts et "La Gauche" – ces partis auraient obtenu 12% et 9% respectivement.

    Les partisans de l'AfD peuvent-ils changer d'avis?

    Et si la CSU se présenterait aux élections au Bundestag non seulement en Bavière, mais aussi dans d'autres Etats fédérés de l'Allemagne? L'institut d'étude de l'opinion publique Infratest dimap a cherché à connaitre ce qu'en pensent les Allemands.

    Selon les résultats de l'étude, 45% des électeurs ont soutenu cette idée, 40% des sondés se prononçant contre.

    Il convient de noter que 68% de ceux qui soutiennent l'AfD ont accueilli favorablement cette initiative. Parmi les partisans de l'alliance CDU-CSU, un avis positif a été donné par 49% d’entre eux.

    Après que l'AfD a adopté début mai son programme eurosceptique et antiislamique, la CDU-CSU a exclu toute possibilité de coopération avec ce parti.

    Lire aussi:

    En Allemagne, des voix s’élèvent contre le financement étranger des mosquées
    Sketch anti-Erdogan: Merkel sous le feu des critiques
    Allemagne: les raisons de la défaite du parti de Merkel
    Tags:
    élections, sondage, Union chrétienne-sociale (CSU) d'Allemagne, Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Alternative pour l'Allemagne (AfD), Parti social-démocrate allemand (SPD), Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik