International
URL courte
La Turquie abat un Su-24 russe (187)
120265
S'abonner

Le parquet turc a abandonné toutes les accusations contre Alparslan Celik, meurtrier présumé du pilote russe Oleg Pechkov, et l'avocat du Turc en a exposé les raisons à Sputnik.

Murat Ustündağ, avocat d'Alparslan Çelik, meurtrier présumé du pilote russe Oleg Pechkov, dont le bombardier Su-24 avait été abattu dans le ciel syrien le 24 novembre 2015, a expliqué, dans un entretien avec Sputnik, l'abandon par le parquet turc de toutes les accusations visant son client. 

"Cette décision a été adoptée, faute de preuves suffisantes à la charge de mon client. La mort du pilote aurait pu survenir des suites d’une blessure à la tête par des fragments d'obus, par quatre balles tirées sur lui ou à cause d'une hémorragie interne (…) Imaginez-vous une unité de 500 hommes qui tirent pratiquement simultanément. Comment établir l'arme qui a lâché ces quatre balles? Même si l'on arrive à le faire, il sera tout à fait impossible de prouver à qui appartient justement cette arme ", a déclaré l'homme de droit. 

La Turquie a abattu un bombardier russe Su-24 dans le ciel syrien le 24 novembre 2015. L'équipage avait pu s'éjecter mais Oleg Pechkov, l'un des pilotes, avait été tué par des tirs venant du sol. Qui plus est, la partie turque ne s'était même pas officiellement excusée devant Moscou pour ses actions.

Un mois après la mort tragique du pilote russe, le quotidien Hyrriet avait publié une interview d'Alparslan Celik, membre du groupe néonazi Les loups gris, qui se vantait du meurtre d'Oleg Pechkov. La police turque a arrêté Alparslan Celik dans un restaurant de la ville d'Izmir le 31 mars 2016.

Dossier:
La Turquie abat un Su-24 russe (187)

Lire aussi:

Su-24 abattu: l'assassin du pilote russe en garde à vue en Turquie
Boîtes noires du Su-24: les premiers résultats découverts
Le Su-24 russe abattu ne présentait aucune menace pour la Turquie
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
accusations, parquet, meurtre, Su-24, Sputnik, Oleg Pechkov, Murat Ustündağ, Alparslan Çelik, Izmir, Russie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook