Ecoutez Radio Sputnik
    Motiur Rahman Nizami

    Des milliers de Bangladais célèbrent l'exécution d'un leader islamiste

    © AP Photo / Tanvir Ahammed
    International
    URL courte
    0 261

    Plusieurs milliers de Bangladais sont descendus dans la rue pour célébrer l'exécution du chef du principal parti islamiste du pays.

    Motiur Rahman Nizami, leader du parti Jamaat-e-Islami, âgé de 73 ans, a été exécuté par pendaison mardi après avoir été condamné à mort pour des crimes de guerre et des actes de génocide durant la guerre d'indépendance de 1971 avec le Pakistan. A l'époque, il dirigeait le groupe Al-Badr Bahini, une milice pro-pakistanaise opposée à la sécession.

    ​L'annonce de sa pendaison a suscité des manifestations de joie de ses opposants dans la capitale, Dacca.

    Depuis sa création en début 2010 par la première ministre Sheikh Hasina, le tribunal international des crimes du Bangladesh est régulièrement accusé de poursuivre des buts politiques au nom de la justice pour les victimes.

    Dans ce contexte, certains observateurs indiquent que la mort de Nizami risque de raviver les tensions à Dacca, où des meurtres d'étrangers, de blogueurs, de laïcs et d'intellectuels ont été commis ces derniers mois. Le Bangladesh fait actuellement face à une montée en puissance de la menace djihadiste de l'Etat islamique.

    Il convient de rappeler que les précédentes exécutions de leaders islamistes ont soulevé une vague de colère dans le pays, qui s'est soldée par la mort de 500 personnes il y a trois ans.

    Lire aussi:

    Le chef du groupe islamiste Ansaru interpellé au Nigeria
    Un chef djihadiste arrêté au Mali
    Daech attaque le siège de la chaîne ARY News au Pakistan
    Tags:
    peine de mort, exécution, manifestation, islamisme, djihadisme, Jamaat-e-Islami (Pakistan), Etat islamique, Sheikh Hasina, Motiur Rahman Nizami, Dacca, Bangladesh
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik