Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan /Jan Böhmermann

    Après le burger "Erdogan", le gâteau "Böhmermann" !

    © AP Photo / SEBASTIAN CASTAÑEDA, Britta PEDERSEN / AFP dpa
    International
    URL courte
    Affaire Böhmermann (28)
    3161
    S'abonner

    Le restaurateur allemand Jörg Tiemann, qui a déjà inventé le burger "Erdogan", envisage de lancer une nouvelle initiative sociale par l'intermédiaire du gâteau Böhmermann.

    Le propriétaire du restaurant Urban Burgery à Cologne, qui a lancé le burger "Erdogan", envisage de poursuivre le travail dans son établissement, temporellement fermé à cause de menaces d'internautes après l'apparition de ce "plat politique".

    Le restaurateur Jörg Tiemann entend compléter le menu d'Urban Burgery par le gâteau Böhmermann, en référence au comédien allemand Jan Böhmermann qui a écrit un poème satirique sur le dirigeant turc, l'accusant de représailles contre les Kurdes et les chrétiens et de répressions à l'égard des journaux d'opposition. Le satiriste a également qualifié le leader turc de pervers et de zoophile.

    M.Tiemann a raconté à Sputnik qu'il a dû temporairement fermer son restaurant à cause d'un buzz sur la page Facebook de l'établissement. Visitée par 100 à 200 personnes par jour, au moment de l'apparition du burger "Erdogan", elle a été fréquentée par 150.000 internautes qui, en deux jours, ont laissé une foule de commentaires, dont des propos en faveur de M.Erdogan ainsi que de nombreuses menaces.

    Le restaurateur a raconté que l'idée de créer un burger Erdogan lui était venue après un reportage radio sur un journaliste condamné à 7.000 d'euros d'amende pour avoir déclaré que la Turquie d'Erdogan s'était transformée en autocratie.

    "Nous étions surpris que personne n'entreprenne rien, que les Turcs ne protestent pas. C'est pour cela que nous avons décidé de faire quelque chose. Nous avons pris un burger normal et nous avons ajouté de la chèvre", a expliqué M.Tiemann.

    "Ce burger Erdogan à la chèvre est un message satirique. Nous estimons que le meilleur moyen de soutenir la liberté d'expression en Allemagne est de proposer une nouvelle satire", a-t-il lancé.

    Selon M.Tiemann, l'idée du gâteau Böhmermann est avant tout une réponse aux demandes des clients du restaurant.

    "Jusque là, nous ne servions que des burgers, de la salade, des frites et du café. Nos visiteurs nous ont demandé quelque chose de sucré. Nous avons alors décidé d'entreprendre quelque chose après les condamnations scandaleuses des journalistes en Turquie. Des mesures symboliques ne suffisent pas. C'est pour cela que tout le profit de la vente du gâteau Böhmermann sera utilisé afin de soutenir des journalistes condamnés à l'exil", a annoncé le restaurateur.

    M.Tiemann a déclaré qu'il serait ravi que M. Böhmermann soutienne son initiative.

    La mode de nommer des plats en l'honneur d'hommes politiques n'est pas née hier. Ainsi, un café américain avait déjà baptisé un hamburger du nom du candidat républicain à la présidence Donald Trump.

    Dossier:
    Affaire Böhmermann (28)

    Lire aussi:

    Erdogan lance un recours en justice contre un patron de presse allemand
    Davutoglu: "la démission n'est pas mon choix, mais une nécessité"
    Turquie: un journaliste visé par des tirs devant le tribunal où il est jugé (vidéo)
    Tags:
    burger, gâteau, liberté d'expression, restaurant, Urban Burgery, Jörg Tiemann, Jan Böhmermann, Recep Tayyip Erdogan, Cologne, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik