Ecoutez Radio Sputnik
    Le secrétaire d'Etat américain John Kerry

    John Kerry, témoin privilégié de la guerre froide

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    5711
    S'abonner

    Intervenant devant l'Union des étudiants d'Oxford, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a révélé comment, enfant, il allait se promener à bicyclette dans le secteur communiste de Berlin.

    "Lorsque mon père faisait partie de la mission diplomatique des Etats-Unis à Berlin, j'assimilais les leçons des relations tendues entre l'Est et l'Ouest", a-t-il avoué.

    "Surtout lorsque j'allais sans autorisation à bicyclette dans le secteur communiste (de Berlin, ndlr). Mon père n'a pas tardé de m'expliquer que ceci pouvait créer un incident international", a expliqué M. Kerry.

    En 1949, l'Allemagne a été divisée en deux États: la République fédérale d'Allemagne (RFA), à l'ouest, et la République démocratique allemande (RDA). La ville de Berlin s'est également vue divisée entre l'Est communiste et l'Ouest capitaliste. Afin d'empêcher la fuite de ses habitants vers la RFA, l'Allemagne de l'Est a érigé dans la nuit du 12 au 13 août un mur en plein cœur de la ville.

    28 ans plus tard, c'est la chute de ce célèbre Mur de Berlin qui a jeté les bases de la réunification des deux Allemagnes. 

    Lire aussi:

    L'Otan ne veut pas d'une nouvelle "guerre froide" avec Moscou
    Après la Guerre froide, la Guerre glaciaire?
    Guerre froide du XXI siècle: le triangle US-Russie-Chine
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Tags:
    guerre froide, communisme, mur de Berlin, Université d'Oxford, John Kerry, Berlin, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik