International
URL courte
2024
S'abonner

Des commentaires importants faits par l'ancienne porte-parole du département Jen Psaki, qui donnaient une mauvaise image de la diplomatie américaine dans le cadre des négociations sur le programme nucléaire iranien, ont mystérieusement disparu du site Internet du département d'Etat américain.

Les médias américains affirment que le département d'Etat a supprimé la vidéo du point presse de Jen Psaki, au cours duquel elle reconnaissait que le département d'Etat avait induit en erreur les journalistes concernant les négociations secrètes avec l'Iran. Les Etats-Unis ont d'abord nié, puis reconnu que les négociations avaient eu lieu.

Dans la vidéo originale du point presse, les journalistes demandaient à Mme Psaki sur quelle base le département d'Etat niait la tenue des négociations secrètes avec l'Iran. "Il arrive que la diplomatie ait besoin d'intimité pour faire des progrès. C'est un bon exemple", a-t-elle fait valoir.

"A ce stade, nous pensons que c'est un problème technique, mais nous vérifions encore parce que nous avons promis de le faire", a déclaré la porte-parole du département d'Etat Elizabeth Trudeau.

Le rédacteur en chef du journal iranien Iran Press Emad Abshenass a commenté ce sujet dans un entretien accordé à Sputnik.

Selon lui, la question de la mise en œuvre du Plan d'action conjoint sur le programme nucléaire iranien peut être encore plus importante pour les Etats-Unis, en particulier pour l'administration Obama, que pour l'Iran, car M.Obama voulait que sa présidence marque un tel progrès historique.

"Bien sûr, tout type de commentaires ou déclarations qui pourraient avoir un effet négatif sur la mise en œuvre du Plan d'action conjoint se fera détriment de l'administration Obama", a-t-il indiqué.

M.Abshenass estime que la disparition de ce genre de commentaires du site de département d'Etat signifie que la presse américaine met une telle pression sur le gouvernement que la question a été exposée au Sénat et au Congrès américain.

"A cet égard, le gouvernement américain a préféré supprimer ces commentaires pour que la question ne devienne pas à nouveau un prétexte pour un prochain scandale aux yeux de l'opinion publique", a-t-il conclu.

Le plan d'action conjoint global sur le programme nucléaire iranien a été adopté en juillet 2015 par l'Iran et le groupe des 5+1 (six médiateurs internationaux: Russie, Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Chine et Allemagne). L'accomplissement de ce plan engage la levée de toutes les sanctions économiques et financières adoptées contre l'Iran par le Conseil de sécurité de l'Onu, les Etats-Unis et l'Union européenne.

Lire aussi:

Que faire avec Moscou: le département d'Etat US instruit le futur président
L’UE a toujours été un projet de la CIA
Des hackers de Daech piratent le département d'Etat américain
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
Tags:
programme nucléaire iranien, site, Département d'Etat des Etats-Unis, Barack Obama, Elizabeth Trudeau, Jen Psaki, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook