Ecoutez Radio Sputnik
    Un combattant de Daech soigné à l’hôpital Ersin Aslan

    Exclusif: cet hôpital turc qui soigne les combattants de Daech

    © Sputnik . HİKMET DURGUN
    International
    URL courte
    27362
    S'abonner

    Un médecin de l’hôpital Ersin Aslan (Gaziantep, Turquie), désireux de garder l’anonymat, a confié à Sputnik que l’établissement avait accueilli le 5 mai quatre combattants de Daech transportés depuis la frontière syrienne afin de leur prodiguer des soins, sans avoir enregistré ce fait dans la base de données de l’hôpital.

    Les djihadistes, poursuit la source, ont été blessés par les gardes-frontières turcs lorsque les membres de Daech ont tenté de traverser clandestinement la frontière syrienne aux alentours de la ville d'Oguzeli, située dans la province de Gaziantep. Cette opération a fait au total trois morts et onze blessés, dont quatre ont été amenés par la suite à l'hôpital Ersin Aslan.

    "Notre hôpital a accueilli quatre combattants de Daech, notamment un originaire d'Afghanistan, Bagur Ferhad, âgé de 23 ans. Tous les djihadistes, blessés par balle, ont été examinés par nos médecins, ce qui n'a pas été enregistré dans la base de données de l'hôpital. Selon toute vraisemblance, l'hôpital cherche à dissimuler ce fait délibérément".

    Bagur Ferhad
    © Sputnik . HİKMET DURGUN
    Bagur Ferhad

    Et de souligner: "Les médecins et le personnel de l'hôpital, pour la plupart originaires de Kilis, n'ont aucune envie de soigner les djihadistes, la ville de Kilis étant constamment frappée par les combattants de Daech depuis la frontière syrienne".

    Auparavant, plusieurs sources, dont des journalistes et responsables turcs, ainsi que des membres de milices kurdes, ont affirmé que des terroristes de Daech étaient soignés dans des hôpitaux se trouvant en Turquie.

    Un combattant de Daech soigné à l’hôpital Ersin Aslan
    © Sputnik .
    Un combattant de Daech soigné à l’hôpital Ersin Aslan

    En 2014, le groupe djihadiste Daech a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon les données de la CIA, près de 30.000 personnes venant de 80 pays du monde combattent aujourd'hui dans les rangs du groupe Daech.

    La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.

    Cet hôpital turc qui soigne les combattants de Daech
    © Sputnik .
    Cet hôpital turc qui soigne les combattants de Daech

    Lire aussi:

    Après Daech, la veuve noire envahit l'Irak
    Des dizaines de "déserteurs" enterrés vivants par Daech en Irak
    Une "espionne au profit du Kremlin" exécutée par Daech
    Tags:
    blessés, hôpital, terrorisme, Etat islamique, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik