Ecoutez Radio Sputnik
    Albanie

    L'Otan s'apprête à construire un centre de lutte anti-terroriste en Albanie

    © Sputnik . Sergei Gryzunov
    International
    URL courte
    Menace terroriste en Europe (341)
    13018
    S'abonner

    La capitale albanaise Tirana hébergera bientôt un centre de communications avancé afin de contrer la menace terroriste.

    L'Otan multiplie ses manœuvres en Europe
    © Photo: Flickr.com/ Marines/cc-by-nc. Archives

    L'Alliance atlantique a pris la décision d'ouvrir un tel centre pour lutter contre le terrorisme et pour éviter le renforcement des groupes radicaux en Syrie et en Irak, rapporte l'Albanian Daily News.

    28 pays ont approuvé la proposition avancée par les autorités albanaises de créer un centre otanien sur le territoire national, a affirmé la ministre des Affaires étrangères Mimi Kodheli.

    "Notre proposition d'établir un centre de lutte anti-terroriste otanien arrive au moment où la menace terroriste prend des proportions inquiétantes", a mis en valeur Mme Kodheli.

    Le centre aura pour but d'aider le gouvernement albanais à combattre l'extrémisme et le terrorisme, ainsi que d'assurer une meilleure communication entre les pays membres de l'alliance pour comprendre les raisons de la radicalisation des citoyens et pour éviter ce phénomène par la suite.

    L'Etat islamique, qui est aujourd'hui une des principales menaces à la sécurité mondiale, a occupé en trois ans d'importants territoires en Irak et en Syrie. En outre, Daech tente de propager son influence dans les pays d'Afrique du nord mais aussi en Europe notamment balkanique.

    Dossier:
    Menace terroriste en Europe (341)

    Lire aussi:

    Le renforcement de l’Otan mettrait en cause la sécurité en mer Noire
    Varsovie connaît un moyen d'éviter les conflits Russie-Otan
    L'Otan désormais sans la Belgique?
    L’Otan multiplie les dépenses par quatre pour muscler son flanc Est
    Tags:
    centre, lutte antiterroriste, terrorisme, OTAN, Etat islamique, Albanie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik