Ecoutez Radio Sputnik
    Reykjavik

    Ce Parti pirate qui fait la course électorale islandaise en tête

    © Flickr / Robert Parviainen
    International
    URL courte
    2110
    S'abonner

    Le paysage politique islandais subit des changements importants. Le Parti pirate qui propose un programme bouleversant les principes du développement politique et social est en effet le plus populaire dans le pays. Par ailleurs, les "pirates" recevront le niveau maximal de subventions publiques pour leur campagne électorale.

    Selon les dernières informations, le Parti pirate recevra 35% des ressources financières du fonds électoral d'Etat, annonce le journal The Independent. Le montant total des subventions publiques octroyées aux partis islandais pour les élections législatives anticipées qui se tiendront à l'automne prochain s'élèvent à 290 millions de couronnes (près de 1,5 million d'euros).

    Les "pirates" s'étaient déjà dits prêts à prendre le pouvoir en Islande. Selon les sondages, ils sont toujours en tête. Ce sont ces résultats qui ont permis au Parti pirate de s'offrir les 35% de toutes les allocations du fonds électoral. Ainsi, les "pirates" ont reçu un énorme soutien de la part de l'Etat.

    Ce parti surprenant créé en novembre 2012 a certainement des projets pertinents. Cependant, selon Birgitta Jonsdottir, porte-parole des "pirates", le résultat sur le niveau des subventions accordées a étonné les membres du parti. Elle indique également qu'ils ne font pas trop attention à ce fait: les "pirates" sont persuadés que la démocratie ne dépend pas des sommes allouées par le gouvernement.

    Dans son programme, le Parti pirate s'attache à réformer le droit de la propriété intellectuelle, comme les copyrights, les brevets et la protection des œuvres. Par ailleurs, le parti prône la démocratie directe qui prévoit l'adoption des décisions via la voie de référendum. Les "pirates" sont également en faveur de la semaine de travail à 35 heures, de la liberté d'information et de la vie privée.

    La popularité actuelle du Parti pirate semble être une particularité tout à fait nouvelle de la vie politique islandaise. Lors des élections législatives de 2013, ce parti n'avait pas obtenu un soutien important de la population.

    Lire aussi:

    Un arrêt de bus équipé d'éoliennes installé en Islande
    Islande: entrée en fonctions d'un gouvernement contesté dès son premier jour
    Islande: manifestation historique pour la démission du premier ministre
    Le premier ministre islandais détale d'un entretien questionnant sa société offshore
    Tags:
    sondage, élections législatives, partis politiques, Birgitta Jonsdottir, Islande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik