International
URL courte
28742
S'abonner

Les militaires syriens ont repris le contrôle de trois positions militaires près de Palmyre, que les terroristes de l'Etat islamique essayaient de s'accaparer.

L'attaque a eu lieu dans la région montagneuse d'al-Khayal contrôlée par l'armée gouvernementale.

"Les combattants de l'EI ont attaqué trois positions de l'armée dans les montagnes d'al-Khayal et s'en sont emparés. L'armée soutenue par les forces alliées a lancé une contre-attaque et a réussi à reprendre les positions, tuant un grand nombre de terroristes", a indiqué à Sputnik une source militaire.

Selon lui, quatre soldats sont tombés suite aux combats contre les terroristes.

Auparavant, les djihadistes de l'Etat islamique avaient isolé la ville antique de Palmyre.

De plus, Daech a attaqué le 14 mai une base militaire syrienne à Deir ez-Zor dans l'est de la Syrie, mais les forces gouvernementales ont repoussé l'attaque.

Les villes de Homs et Palmyre sont toujours contrôlées par les forces fidèles au gouvernement de Damas. Cependant, Daech est parvenu mardi à couper la route entre Homs et Palmyre près de l'aéroport militaire de Tiyas après une attaque lancée à partir de l'est de Homs.

L'EI mène une tactique de harcèlement contre l'armée dans le désert syrien en attaquant ses points faibles puis en se retirant lorsque le régime contre-attaque.

Les troupes fidèles au président syrien Bachar el-Assad, appuyées par l'aviation russe, ont repris fin mars aux djihadistes la ville de Palmyre, inscrite par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité.

Lire aussi:

Daech coupe une route stratégique de ravitaillement entre Homs et Palmyre
Daech se préparerait à attaquer Israël
L’Etat islamique n’a d’Etat que le nom
Daech tue 16 supporteurs du Real Madrid
Exclusif: cet hôpital turc qui soigne les combattants de Daech
Tags:
attaque, position, armée gouvernementale syrienne, Etat islamique, Deir ez-Zor, Homs, Palmyre, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook