Ecoutez Radio Sputnik
    Les bâtiments détruits au Yémen

    Yémen: l’Arabie saoudite compte reproduire le scénario irakien ou syrien?

    © REUTERS / Anees Mahyoub
    International
    URL courte
    30134
    S'abonner

    Ce dimanche, un membre du groupe terroriste Daech s’est fait exploser dans la ville yéménite de Moukalla faisant de multiples morts et blessés. Les activités des groupes terroristes au Yémen sont actuellement accrues. Quelles en sont les causes et quelles pourraient être les conséquences?

    Selon Catherine Shakdam, spécialiste du Proche-Orient, qui s'exprime au sujet des problèmes de la région dans un entretien accordé à la chaîne RT, les combattants sont actuellement plus actifs dans la partie sud du Yémen, et non au nord du pays qui est contrôlé par d'autres forces.

    Mme Shakdam indique que le groupe al-Qaïda et d'autres essayaient de s'ancrer dans le sud du Yémen depuis de longues années, via les ports. Ils sont de nouveau actifs dans cette région. Selon l'expert, il semble que l'Arabie saoudite à la tête de la coalition contrôle le sud du pays.

    Selon la spécialiste, l'Arabie saoudite compte établir dans cette région une situation de type irakienne ou syrienne marquée par les conflits et la terreur qui détruisent les espoirs d'obtenir la paix via des négociations politiques. C'est un scénario répandu au Proche-Orient.

    L'interlocutrice de la chaîne RT souligne que le Yémen représente un point très sensible au Proche-Orient, parce qu'il occupe une position géographique d'extrême importance. Dans cette situation, la disparition de cet Etat est très dangereuse, car ainsi, les groupes terroristes pourront pénétrer en Afrique, en particulier, en Egypte. Et de là, l'Europe n'est plus très loin.

    Lire aussi:

    Les USA déploient discrètement des troupes terrestres au Yémen
    Les négociations de paix sur le Yémen ont débuté au Koweït
    Attentat suicide au Yémen: huit morts, plusieurs blessés
    Yémen: des milliers de gens dans les rues appelant à cesser les heurts
    Tags:
    conflit, coalition, Arabie Saoudite, Yémen, Proche-Orient
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik