Ecoutez Radio Sputnik
    Abdullah Abdullah

    Kaboul soutient Pékin en mer de Chine méridionale

    © Photo : AP/Massoud Hossaini
    International
    URL courte
    Situation en mer de Chine méridionale (80)
    7442
    S'abonner

    Par sa visite en Chine, le chef du gouvernement afghan a appuyé les efforts chinois en vue de régler le conflit.

    L'Afghanistan a soutenu l'appel de la Chine à régler le problème de la mer de Chine méridionale par la voie de négociations bilatérales, notent les médias occidentaux commentant la visite en Chine du chef de l'exécutif afghan, Abdullah Abdullah.

    Kaboul s'est donc joint à plus de 20 pays du Proche-Orient, rassemblés à Doha le 12 mai à l'occasion d'un forum de coopération entre la Chine et les pays arabes, qui ont également approuvé les efforts chinois visant à régler les différends territoriaux par voie de négociations. Ce soutien a été une surprise, vu la forte influence des Etats-Unis sur la région.

    Abdullah Abdullah est venu en Chine demander une nouvelle tranche d'aide. Les Chinois lui ont octroyé près de 84,37 millions de dollars (74,39 millions d'euros). Il s'agit d'une aide tant technique qu'humanitaire.

    La tournée chinoise du leader afghan s'achèvera le 18 mai par une visite à Urumqi, la capitale de la région autonome ouïgoure du Xinjiang. Les hôtes étrangers ne sont que très rarement invités dans cette région. La visite de l'Afghan devrait constituer un signal adressé à l'Afghanistan et au monde entier indiquant que les efforts de Pékin en vue de museler les séparatistes du Xinjiang portent leurs fruits.

    Par ailleurs, c'est une belle occasion pour la Chine d'attirer l'attention de Kaboul sur la nécessité d'arrêter les intrusions de terroristes afghans sur le territoire chinois, mais aussi de renforcer la coopération entre la Chine et l'Afghanistan dans la lutte contre le terrorisme et les sorties des extrémistes.

    La Chine et plusieurs pays de la région, dont le Japon, le Vietnam et les Philippines, entretiennent des différends sur les frontières maritimes et sur les zones de responsabilité en mers de Chine méridionale et orientale. La Chine croit que des pays comme les Philippines et le Vietnam se servent délibérément du soutien américain pour accentuer les tensions dans la région.

    Dossier:
    Situation en mer de Chine méridionale (80)

    Lire aussi:

    La Chine interdit à un porte-avions US d'entrer dans le port de Hong Kong
    Mer de Chine: Pékin appelle Washington à respecter sa souveraineté
    Pékin appelle au règlement pacifique des conflits en mer de Chine
    Comment la Chine change les règles du jeu sous les mers
    Tags:
    Abdullah Abdullah, Mer de Chine méridionale, Afghanistan, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik