International
URL courte
95230
S'abonner

Le Sénat américain a confirmé la nomination d'Eric Fanning en tant que secrétaire de l'armée de terre.

Eric Fanning est ainsi devenu le premier chef ouvertement gay d'une branche de service militaire dans l'histoire du pays. Le secrétaire de l'Armée est le chef civil de l'armée de terre qu'il co-dirige avec le chef d'Etat-major.

Auparavant, M.Fanning exerçait les fonctions de sous-secrétaire de l'Armée. Il est considéré comme un conseiller proche de l'actuel chef du Pentagone Ashton Carter.

Ce dernier a précédemment qualifié la nomination de Fanning par le président Barack Obama d'"excellent choix".

"Eric a servi comme mon premier chef du personnel au Pentagone, et ça a été un privilège de travailler avec lui et le voir s'affirmer comme l'un des fonctionnaires les plus compétents, dévoués et expérimentés de notre pays", a déclaré M.Carter dans un communiqué.

A la fin des années 2000, Eric Fanning a notamment fait partie du conseil d'administration du Gay & Lesbian Victory Fund, organisation qui milite pour augmenter le nombre de personnes LGBT à "tous les niveaux de gouvernement".

Le Pentagone a mis à jour sa politique d'égalité des chances en juin 2015 pour lutter contre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle. Il convient de rappeler que fin décembre 2010, Barack Obama avait promulgué une loi historique permettant aux homosexuels de servir ouvertement dans l'armée US, mettant fin à une interdiction en vigueur depuis 17 ans.

La loi de compromis dite "Don't ask, don't tell" (Ne rien demander, ne rien dire) obligeait les gays et lesbiennes de l'armée à ne pas afficher leurs préférences sexuelles sous peine d'être renvoyés.

Lire aussi:

Un Sikh de l'armée US autorisé à porter le turban en service
L'armée US recrutera des hackers supplémentaires
L’armée US refuse la mule robotique
Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Tags:
LGBT, homosexualité, défense, armée, Forces armées des Etats-Unis, Sénat des États-Unis, Pentagone, Eric Fanning, Ashton Carter, Barack Obama, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook