12:26 09 2019
      Iran: elle lutte contre le port du voile en se rasant le crâne

      Iran: elle lutte contre le port du voile en se rasant le crâne

      My Stealthy Freedom آزادی یواشکی زنان در ایران
      International
      279

      Voici l'histoire d'une jeune Iranienne qui a vendu ses cheveux au profit des enfants souffrant du cancer et qui est sortie, tête nue, dans la rue…

      Une jeune Iranienne est devenue un nouveau symbole de la lutte contre le port du voile dans son pays, après s'être rasé le crâne et avoir pris un selfie, tête nue, dans la rue.

      Elle n'a pas révélé son identité, de toute évidence, par crainte de la répression, le port du voile étant obligatoire pour les femmes dans les lieux publics en Iran (y compris pour les étrangères, les touristes et les non-musulmanes). La législation iranienne les oblige à couvrir leurs cheveux, même si une tolérance existe envers les foulards laissant apparaître le haut de la tête.

      Initialement, il ne s'agissait pas d'un geste de protestation, mais d'un désir d'aider les petits enfants atteints de cancer. La jeune femme a vendu ses cheveux afin de leur verser une contribution.

      "J'ai vendu mes cheveux pour aider ces adorables petits anges atteints de cancer. Mais quand je suis sortie dans la rue, je me suis dit: +Pas de cheveux, pas de police des mœurs!+ Ceux qui me disent toujours de me voiler les cheveux n'ont plus aucune bonne raison de m'arrêter à présent."

      Elle a posté sa photo par le biais du groupe populaire My Stealthy Freedom, sur Facebook, qui s'oppose au port du voile et qui est suivi par près d'un million d'internautes.

      La fin de l'histoire demeure indécise: on ignore pour l'instant la réaction des policiers au geste de cette jeune femme. D'ailleurs, huit personnes accusées de propager la "culture anti-islamique" ont été ont été arrêtées lundi 16 mai, notamment pour avoir publié des photos de femmes non voilées sur Instagram.

      Barbie hijab débarque sur Instagram
      Hijab Day: porter ou ne pas porter?
      Egypte : le port du voile interdit dans les zones touristiques
      La "méchante en hijab" ou pour quoi luttent les féministes islamiques?
      lutte, cheveux, port du voile, My Stealthy Freedom, Iran