International
URL courte
Crash du vol MS804 d'EgyptAir (53)
13235
S'abonner

Le vol MS804 de la compagnie aérienne EgyptAir, parti de Paris à destination du Caire et disparu des radars, serait tombé dans la Méditerranée.

L'avion d'EgyptAir, parti de Paris à destination du Caire et disparu des radars, serait tombé dans la Méditerranée, rapporte la chaîne de télévision Al Mayadeen citant des sources au sein de la compagnie aérienne.

Aucune confirmation officielle de ces informations n'est disponible pour l'heure.

​Le contact avec l'avion, un Airbus A320 mis en service en juillet 2003, a été perdu alors qu'il volait à 11.280 mètres d'altitude et se trouvait à une quinzaine de kilomètres à l'intérieur de l'espace aérien égyptien, indique EgyptAir sur son compte Twitter.

D'après CNN, les conditions sur le trajet étaient bonnes.

​Selon les données actualisées, l'appareil avait à son bord 56 passagers, dont trois enfants, ainsi que dix membres d'équipage. Des équipes de recherches et de secours sont à pied d'oeuvre. L'armée égyptienne a déployé des avions de reconnaissance et des bateaux et a indiqué dans un communiqué que la Grèce participait également aux recherches.

La compagnie égyptienne a publié sur Twitter la liste des nationalités des passagers qui voyageaient sur le vol MS804: 15 Français, 30 Egyptiens, 1 Britannique, 1 Belge, 2 Irakiens, 1 Koweïtien, 1 Saoudien, 1 Soudanais, 1 Tchadien, 1 Portugais, 1 Algérien et 1 Canadien:

​Sur RTL, le premier ministre Manuel Valls a indiqué qu'"aucune hypothèse n'est écartée" pour expliquer la disparition de l'avion.

Pour sa part, le chef de l'Etat François Hollande s'est entretenu avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi et a évoqué une "coopération étroite" pour établir les circonstances de la disparition du MS804. L'AFP a annoncé qu'une réunion interministérielle de crise se tiendrait à 8h30 à l'Elysée.

Dossier:
Crash du vol MS804 d'EgyptAir (53)

Lire aussi:

Appels au boycott de produits français dans des pays musulmans
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook