International
URL courte
20440
S'abonner

Quatre nouveaux villages syriens situés à la frontière turque dans le nord du gouvernorat d'Alep sont passés sous le contrôle du groupe terroriste Etat islamique (Daech).

Malgré la résistance de l'Armée syrienne libre (ASL), les djihadistes de Daech se sont approchés de la ville d'Azaz.

D'après les informations disponibles, à la suite d'une opération d'envergure menée sur deux flancs, les combattants de l'Etat islamique se sont emparés des villages de Jarez, de Sheikh, de Rikh et d'Al-Bel autrefois contrôlés par des groupes faisant partie de l'ASL.

En occupant ces villages, les terroristes se sont approchés d'Azaz, située non loin de la ville turque de Kilis. Selon les informations diffusées jeudi, quatre kilomètres séparent les troupes djihadistes d'Azaz, localité ayant une importance stratégique pour la Turquie.

Les terroristes de l'Etat islamique attaquent les combattants de l'Armée syrienne libre à l'aide d'armements lourds provenant des villes syriennes de Manbij et de Jarablus. Les soldats de l'ASL blessés lors des combats sont transportés dans les hôpitaux de Kilis via le poste-frontière d'Öncüpınar.

Les avions de la coalition antiterroriste continuent de frapper massivement les positions de Daech dans la région, tandis que l'armée turque bombarde les djihadistes depuis les territoires limitrophes.

Lire aussi:

Syrie: 175 ouvriers enlevés par l'EI, exécutés
Syrie: 250 employés d'une cimenterie portés disparus après une attaque de l'EI
Un charnier de 42 victimes de l'EI découvert à Palmyre
Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Tags:
villages, occupation, combat, Armée syrienne libre (ASL), Etat islamique, Kilis, Azaz, Alep, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook