International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
15530
S'abonner

L’armée gouvernementale syrienne a repoussé une attaque perpétrée par les groupes terroristes le Front al-Nosra (branche locale d’Al-Qaïda, ndlr) et Ahrar al-Sham à l’est de Damas, rapporte la chaîne Al Mayadeen.

Au moins treize localités, sur une superficie de 40 kilomètres carrés, ont été libérées suite à cette opération, précise la chaîne. L'armée syrienne poursuit son offensive visant à anéantir les groupes terroristes sévissant dans la région.

Le 20 mai, l'armée syrienne a réussi à libérer les villes de Deir al-Asafir et de Zebdin, ainsi que les villages Bayad-Shebaa, Az-Zein et Khush-el-Khomsi.

La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, dont les dernières statistiques remontent à 18 mois faute de données, cette guerre a déjà fait plus de 250.000 morts et poussé des millions de personnes à l'exil.

Néanmoins, selon les experts, Daech a perdu le contrôle de près de 22% de ses territoires en Syrie et en Irak au cours des 14 derniers mois.

La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Daech s'empare de nouveaux villages à la frontière turque
"La France est toujours dans le collimateur de Daech"
La Libye va recevoir des armes pour combattre Daech
Le Président tchadien Idriss Déby est mort de «blessures reçues au front», annonce l'armée
Tags:
terrorisme, djihadisme, Front al-Nosra, Etat islamique, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook