Ecoutez Radio Sputnik
    Egyptair A320

    Un "membre humain", des sièges et valises parmi les débris retrouvés du vol d'EgyptAir

    © Flickr/ Mike Smail
    International
    URL courte
    Crash du vol MS804 d'EgyptAir (53)
    2214
    S'abonner

    Selon le ministre grec de la Défense, un "membre humain", des sièges et valises sont retrouvés parmi les débris du vol d'EgyptAir, qui s’est abîmé en mer Méditerranée jeudi dernier.

    Dans une brève conférence de presse, le ministre grec de la Défense, Panos Kammenos, a précisé que ces informations lui avaient été fournies par les autorités égyptiennes, qui coordonnent les recherches autour du point de chute présumé de l'avion, disparu jeudi avec 66 personnes à bord entre l'île de Crète et les côtes égyptiennes.

    L'armée égyptienne avait annoncé plus tôt dans la matinée mais sans donner de détails la découverte de débris de l'avion et d'effets personnels des passagers du vol MS804, "à 290 km au nord d'Alexandrie".

    Les débris ont été retrouvés "un peu plus au sud" du point de chute présumé de l'avion, estimé par les autorités grecques à 130 milles de l'île de Karpathos, a précisé M. Kammenos.

    "Les recherches continuent, il semblerait que des avions alliés ont localisé d'autres débris dans une autre zone mais il n'y a aucune confirmation officielle qu'il s'agisse de débris de l'avion concerné", a-t-il ajouté.

    Les autorités égyptiennes avaient déja annoncé jeudi la découverte des premiers débris du vol, mais s'étaient ensuite rétractées, tandis que le Comité grec de sécurité aérienne précisait que les objets découverts en mer ne provenaient pas de l'avion disparu, indique l'AFP.

    Un Airbus A320 d'EgyptAir reliant Paris au Caire s'est abîmé jeudi au large d'une île grecque avec à bord 66 personnes, dont 30 Egyptiens et 15 Français. Le contact avec l'avion, un Airbus A320 mis en service en juillet 2003, a été perdu 16 kilomètres après l'entrée de l'appareil dans l'espace aérien égyptien et alors qu'il volait à 11.280 mètres d'altitude.

    Selon l'aviation civile grecque, le pilote n'avait signalé "aucun problème" aux contrôleurs aériens grecs lors de sa dernière conversation "vers 00H05 GMT".

    Dossier:
    Crash du vol MS804 d'EgyptAir (53)

    Lire aussi:

    "Absolument aucune indication" sur les causes du crash de l'avion d'EgyptAir
    Vol EgyptAir: impossible de ne pas penser à un acte terroriste
    EgyptAir confirme la découverte des débris de son Airbus
    Tags:
    débris, crash d'avion, Airbus A320, EgyptAir, Egypte, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik