Ecoutez Radio Sputnik
    Vikings

    La formidable idée de fusionner le Danemark, la Norvège et la Suède

    © Flickr/ Eric E Castro
    International
    URL courte
    1514
    S'abonner

    Le milliardaire Petter Stordalen est persuadé que, réunis tous ensemble, les pays scandinaves ont toutes leurs chances de devenir un Etat formidable. Cerise sur le gâteau, il avance des arguments plutôt sérieux qui arrivent même à convaincre certains internautes.

    Le milliardaire a proposé d'unir le Danemark, la Norvège et la Suède en un seul pays. Selon lui, les trois Etats possèdent une histoire et une culture commune, ce qui en fait des partenaires des plus solides.

    "La Suède est riche en technologies et en innovations, les Suédois savent développer leur industrie. Quant à nous, les Norvégiens, nous sommes plutôt des aventuriers. Nous n'avons pas peur de conquérir de nouveaux territoires. Rappelez-vous Roald Amundsen", a déclaré M.Stordalen cité par le Göteborgs-Posten.

    "Environ dix millions de personnes résident en Suède, tandis que la Norvège et le Danemark comptent cinq millions d'habitants chacun. 20 millions, c'est en tout cas mieux lorsqu'il s'agit de ventes d'autos ou d'avions, ou des innovations", estime le magnat de l'industrie hôtelière et promoteur immobilier.

    Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont salué la proposition de Petter Stordalen et se sont déclarés prêts à voter pour l'unification des pays scandinaves si cette question était soumise à un référendum.

    Cependant, plusieurs utilisateurs opposés à une telle idée ont recommandé au milliardaire d’augmenter les salaires de ses employés au lieu d'envisager une fusion des pays scandinaves.

    Lire aussi:

    La Suède, premier pays à avoir son propre numéro de téléphone
    Le Danemark snobe l’Union européenne
    En Norvège, les soldats d’Odin et d’Allah se font face
    Tags:
    géopolitique, industrie, fusion, milliardaires, économie, Petter Stordalen, Scandinavie, Danemark, Suède, Norvège
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik