International
URL courte
13735
S'abonner

La Belgique est hostile à l'idée d'abroger les visas européens pour la Turquie, l'Ukraine, la Géorgie et la république autoproclamée du Kosovo, a annoncé vendredi le secrétaire d'Etat à l'asile et la migration, Theo Francken.

Selon lui, cette position du royaume s’inscrit dans la continuité de la crise migratoire qui affecte actuellement l'Union européenne.

Ces quatre pays font l'objet d'un même paquet de mesures, a indiqué M. Francken. D'après lui, la libéralisation du régime de visas avec les Etats concernés n'est pas la meilleure solution dans le contexte de la crise migratoire.

La Commission européenne avait auparavant proposé de suspendre l'annulation des visas pour les Etats avec lesquels les négociations à ce sujet étaient en cours. Il s'agit notamment de l'Ukraine, de la Géorgie, de la Turquie et du Kosovo.

Lire aussi:

Régime sans visas: la Turquie ne donnera pas satisfaction à l'UE
Le régime de visas entre la Turquie et l'UE maintenu?
Ukraine: l’UE supprimera les visas, mais redoute l’afflux de migrants
«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Tags:
abolition, visas, Commission européenne, Theo Francken, Bruxelles, Turquie, Belgique, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook