Ecoutez Radio Sputnik
    Prison

    Les Pays-Bas logent des migrants dans des prisons

    © Photo. Pixabay
    International
    URL courte
    Crise migratoire (printemps 2016) (38)
    4111

    Les Pays-Bas cherchent à remplir leurs prisons car le taux de criminalité dans le pays est en baisse. Une des idées récemment apparues est de transformer plusieurs prisons en centres d'hébergement de demandeurs d'asile.

    Seuls les portes et les fenêtres de ces institutions rappellent qu'à l'époque elles étaient des prisons.

    Les maisons d’arrêt des villes de Haarlem et d’Arnhem avec leurs galeries autour de la cour centrale sont reconnues comme des monuments nationaux et ne peuvent être rénovées.

    "Il a été très difficile de prendre la décision de loger des réfugiés dans des cellules aux portes blindées, car il s’agit de réfugiés syriens qui auraient pu être emprisonnés dans leur pays. Finalement, nous avons décidé de leur accorder un autre logement si cela ne leur convient pas", a déclaré Janet Helder, membre du Conseil d'administration auprès de l'Agence gouvernementale néerlandaise responsable du logement des demandeurs d'asile.

    Mais les prisons ont été adaptées à leur nouvel usage, a ajouté Mme Helder. L'organisation qu'elle représente a déjà logé quelque 41.000 personnes dans 120 endroits à travers les Pays-Bas.

    Le photographe de l'agence Associated Press Muhammed Muheisen a visité ces prisons et a pris des photos montrant la vie quotidienne des habitants de ces centres d'hébergement insolites.

    Selon l'agence Frontex, 1,8 million de migrants sont arrivés dans l'Union européenne en 2015. La crise migratoire actuelle semble être la plus grave depuis l'époque de la Seconde Guerre mondiale.

    Dossier:
    Crise migratoire (printemps 2016) (38)

    Lire aussi:

    Des médecins français accusés d'extorquer de l'argent à des migrants
    Migrants: Trump prédit un deuxième 11 septembre aux Etats-Unis
    Le nombre de migrants arrivés en Grèce a chuté de 90% en avril dernier
    Tags:
    crise migratoire, migrants, photo, réfugiés, Muhammed Muheisen, Pays-Bas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik