Ecoutez Radio Sputnik
    Une kamikaze qui s'est faite exploser dans le métro de Moscou

    Daech entraîne des femmes pour frapper en Occident

    © Sputnik . NewsTeam
    International
    URL courte
    14339
    S'abonner

    Les services de lutte antiterroriste préviennent que Daech s'apprête à lancer le "djihad féminin" en Europe.

    Selon le quotidien espagnol ABC, les prochaines attaques terroristes en Occident pourraient être menées, pour la première fois, par des femmes.

    Des experts de la lutte antiterroriste font état de l'existence, en Syrie, de camps d'entraînement où des femmes sont formées pour mener des attaques en Occident. La préparation physique y est comparable à celle des hommes.

    En avril dernier, l'existence de ces "écoles de martyrs" a été confirmée par le directeur d'Europol Rob Wainwright.

    Le quotidien signale les multiples avantages qu'offre le recours aux femmes au sein des groupes terroristes. Ainsi, leur participation engendre le sentiment que toute personne peut être un terroriste.

    Mais surtout, les femmes peuvent se déplacer plus librement, car les contrôles de sécurité à leur égard sont plus difficiles à réaliser en raison de leurs vêtements spacieux et des obstacles que posent les rigueurs de l'islam lors des fouilles. 

    Selon les estimations de la CIA, Daech compte environ 30.000 combattants. Les autorités irakiennes parlent pour leur part de 200.000. Il y a dans ses rangs des individus originaires de 80 pays, parmi lesquels la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, le Maroc, l'Arabie saoudite, les Etats-Unis et le Canada. 


    Lire aussi:

    Les attentats de 11 septembre bientôt reconstitués?
    Les services secrets russes déjouent une série d'attentats à Moscou
    Cinq suspects interpellés au Royaume-Uni pour préparatifs d'attentats
    Tags:
    centre d'entraînement, attentat suicide, kamikaze, martyr, Europol, Rob Wainwright, Occident, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik