Ecoutez Radio Sputnik
    Istanbul

    Levée de l'immunité parlementaire: "Le jour où la démocratie a péri en Turquie"

    © Flickr/ Rajesh Pamnani
    International
    URL courte
    8116
    S'abonner

    Vendredi dernier, le parlement turc a adopté un projet de loi controversé qui a permis de lever l’immunité parlementaire de 138 députés, visés par des poursuites judiciaires. Cette décision, qui a suscité une vive inquiétude dans le pays et ailleurs, pourrait entraîner de sérieuses conséquences. Sputnik analyse cette situation délicate.

    L'équilibre politique est désormais remis en cause en Turquie. Cette décision semble menacer non seulement l'avenir du système parlementaire du pays, mais aussi la position de ses autorités aux yeux de l'opposition et de la communauté internationale. La liberté d'expression semble avoir reçu un coup fatal.

    "Nous pouvons dire que c'est le jour où la démocratie a véritablement péri en Turquie, et nous pouvons abandonner tout espoir d'opposition significative au président Recep Tayyip Erdogan et au système politique de l'AKP (Parti de la justice et du développement, ndlr) dans le futur", estime Firat Cengiz, expert des relations entre l'Union européenne et la Turquie, dans un entretien accordé à Sputnik.

    Dans le même temps, selon Mme Cengiz, la Turquie a une société civile très forte, en constante évolution depuis 2013. Ainsi, elle espère que les représentants de cette société seront capables d'émettre de vives critiques contre la décision adoptée et déclencher une vague protestataire importante.

    Cependant, Mme Cengiz n'attend aucun changement sérieux dans les relations entre la Turquie et les pays occidentaux, suite à l'adoption de ce projet de loi. L'expert souligne que l'Union européenne a perdu ses leviers sur la Turquie du fait de ses tentatives pour résoudre la crise migratoire. Les Etats-Unis, quant à eux, continuent de s'appuyer sur la Turquie pour la mise en œuvre de leurs plans militaires et politiques concernant la Syrie.

    L'avenir politique de la Turquie est instable, estime Mme Cengiz. Selon l'expert, un mouvement de protestation pourrait être déclenché dans le pays, et cela pourrait malheureusement conduire à la violence policière.

    Le parlement turc a largement approuvé le projet de loi sur la levée de l'immunité parlementaire des 138 députés. Présenté par l'AKP, le document a reçu le soutien de 376 des 550 députés. La nouvelle loi semble être capable de fortement réprimer l'opposition en Turquie.

    Lire aussi:

    La Turquie ne sera membre de l'UE qu'en... l'an 3000
    La levée de l’immunité parlementaire mettrait fin au système politique turc
    Le régime de visas entre la Turquie et l'UE maintenu?
    Régime sans visas: seulement si Ankara respecte les exigences de l'UE
    Tags:
    immunité parlementaire, députés, parlement, Parti de la justice et du développement (AKP) turc, Union européenne (UE), Recep Tayyip Erdogan, États-Unis, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik