Ecoutez Radio Sputnik
    Damas

    La Russie appelle à un "régime de calme" dans la Ghouta orientale et à Darayya

    © Sputnik . Valery Melnikov
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    31513

    Le ministère russe de la Défense appelle à instaurer à partir du mardi 24 mai un "régime de calme" de 72 heures dans la Ghouta orientale et à Daraya, dans la région de Damas, a déclaré Sergueï Kouralenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    "Dans le but de stabiliser la situation, le Centre russe pour la réconciliation appelle à introduire pour la durée de 72 heures un "régime de calme" dans la Ghouta orientale et à Darayya et ce à compter du 24 mai 2016 à 00h01", a-t-il indiqué.

    Le ministère russe de la Défense a exhorté toutes les parties intéressées à cesser les offensives et les pilonnages et à se distancer des régions contrôlées par le groupe terroriste Front al-Nosra, précisant que l'aviation russe poursuivra ses frappes contre les zones occupées par cette organisation extrémiste.

    Et de préciser que les troupes du Front al-Nosra se préparaient à lancer une offensive dans la Ghouta orientale (faubourg à l'est de Damas) et dans d'autres banlieues de la capitale.

    "Selon les informations fournies par les observateurs du Centre russe pour la réconciliation et par les renseignements syriens, il a été établi que dans la région de la Ghouta orientale et dans des banlieues de Damas, des troupes armés du Front al-Nosra et des groupuscules affiliés ont effectué un regroupement de leurs forces, se sont réapprovisionnés en munitions et en armes et s'apprêtent à lancer une offensive", a-t-il explicité.

    Ces propos sont confirmés par des pilonnages incessants contre les positions de l'armée syrienne dans la Ghouta et les quartiers résidentiels de Damas.

    "Depuis le 12 mai 2016, 66 cas de violation du cessez-le-feu ont été recensés dans la région de Damas", a fait savoir Sergueï Kouralenko, précisant que la capitale syrienne et ses banlieues ont essuyé 19 pilonnages.

    Le cessez-le-feu est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier. Il ne concerne pas l'Etat islamique, le Front al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaïda) et les autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Visite surprise en Syrie du chef des forces américaines au Proche-Orient
    Les terroristes attaquent une centrale électrique en Syrie
    Les USA refusent la proposition de la Russie de concerter les efforts en Syrie
    L’armée syrienne a repoussé les offensives du Front al-Nosra à Lattaquié
    Lattaquié, Hama, Homs, Damas, la région de Palmyre presque libérées des terroristes
    Tags:
    terrorisme, offensive, trêve, cessez-le-feu, pilonnage, armée, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Front al-Nosra, Sergueï Kouralenko, Darayya, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik