Ecoutez Radio Sputnik
    Organisation de coopération de Shanghai

    Pas de réforme de l'OCS après l'adhésion de l'Inde et du Pakistan

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    4221
    S'abonner

    L'adhésion de l'Inde et du Pakistan à l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) n'entraînera pas une réforme de l'organisation, mais plutôt une correction des mécanismes de coopération, a déclaré aujourd'hui le représentant spécial du président russe auprès de l'OCS Bakhtier Khakimov.

    "Il n'y aura aucune réforme. Mais face au processus d'élargissement et à la perspective d'adhésion de nouveaux membres, il faudra apporter des correctifs aux mécanismes de la coopération", a-t-il expliqué.

    Selon M.Khakimov, il faut adapter les nouveaux membres, les inscrire dans la structure en place, d'où des nuances nouvelles aussi bien dans le cadre du secrétariat de l'OCS que lors des réunions du Conseil des coordinateurs nationaux.

    Il a précisé que l'adhésion de l'Inde et du Pakistan allait rehausser sérieusement le rôle de l'OCS.

    "Les perspectives sont très prometteuses", a-t-il signalé.

    Une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'OCS se déroule à Tachkent, capitale de l'Ouzbékistan. L'OCS réunit la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Tadjikistan, le Kirghizistan et l'Ouzbékistan, le pays qui assure cette année la présidence tournante de l'organisation.

    Un sommet de l'OCS aura lieu à Tachkent les 23 et 24 juin. 


    Lire aussi:

    Ce qu’il faut retenir des sommets des Brics et de l’OCS d’Oufa
    Coup d’envoi des sommets des BRICS et de l'OCS à Oufa
    Inde et Pakistan à l’OCS: le processus d’adhésion lancé au sommet d’Oufa
    A Oufa, l’OCS se dotera d’une stratégie à l’horizon 2025
    Tags:
    rôle, réformes, adhésion, Organisation de coopération de Shanghai (OCS), Tachkent, Ouzbékistan, Pakistan, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik