Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau ukrainien

    L'UE somme Kiev d'ouvrir une enquête sur la publication des données des journalistes

    © AP Photo / Evgeniy Maloletka
    International
    URL courte
    11162
    S'abonner

    Les ambassadeurs européen et allemand en Ukraine, Jan Tombiński et Christof Weil, ont exhorté Kiev à retirer les données personnelles des journalistes publiées sur le site ukrainien Mirotvorets (Pacificateur) et à ouvrir une enquête, annonce mardi l'ambassade de l'Union européenne en Ukraine.

    Selon la source diplomatique, cette question a été soulevée lors d'une rencontre entre les ambassadeurs Jan Tombiński et Christof Weil avec le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov.

    "Premièrement, ils ont exhorté les forces de l'ordre à entreprendre les mesures nécessaires pour garantir que toutes les données personnelles des journalistes publiées sur le site Mirotvorets en soient retirés. Ils les ont en outre appelé à éviter la republication de ce contenu", indique l'ambassade.

    Les ambassadeurs ont aussi demandé avec insistance aux autorités ukrainiennes de garantir la protection nécessaire aux journalistes dont les données personnelles avaient été divulguées, soulignant qu'une série de représentants de la presse avaient déjà reçu des menaces.

    Et de conclure que MM. Tombiński et Weil avaient formulé une demande auprès des forces de l'ordre ukrainiennes afin qu'une enquête soit ouverte.

    Rappelons que les données personnelles de plusieurs milliers de journalistes accrédités par les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ont été publiées par le site Mirotvorets. Profondément choqués par la divulgation de leurs données, les journalistes ont exigé que ces informations soient retirées du site et ont demandé une enquête. Le Parquet de Kiev a déclaré avoir lancé une procédure pénale, quant au site controversé, il a annoncé la cessation de ses activités. Toutefois, malgré ces promesses, de nouveaux noms de journalistes y ont été ajouté par la suite. 

    Lire aussi:

    Ukraine: situation dangereuse pour les journalistes et les opposants
    Des journalistes russes bientôt expulsées d'Ukraine
    L'Ukraine suspend l'accréditation de journalistes russes
    Journalistes, danger! Un site ukrainien dérape à nouveau
    Tags:
    parquet, enquête, presse, médias, journalisme, Union européenne (UE), Jan Tombiński, Arsen Avakov, Allemagne, Europe, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik