Ecoutez Radio Sputnik
    Un membre de Daech à la frontière syro-irakienne

    Daech utilise des "boucliers vivants" pour repousser l'armée irakienne

    © Flickr/ quapan
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    6110

    Les combattants du groupe terroriste Daech utilisent des habitants de la ville irakienne de Falloujah comme "boucliers vivants", a déclaré le porte-parole du ministère irakien des Affaires étrangères, Ahmad Jamal.

    Rappelons qu'une nouvelle opération militaire visant à libérer la ville irakienne de Falloujah, tombée sous le contrôle de Daech, a été lancée mercredi, 24 juin.

    Dans les dernières 24 heures, l'armée gouvernementale irakienne a réussi à libérer plusieurs localités situées aux alentours de la ville et à éliminer le chef de la cellule locale des terroristes, connu sous le nom de Khadji Khamsa.

    Selon le porte-parole, les combattants de Daech, repoussés par l'armée irakienne, se planquent en ce moment dans des écoles, des hôpitaux et des immeubles à l'intérieur de la ville.

    "La menace principale pour les habitants de Falloujah émane des combattants de Daech qui ont pris leurs quartiers dans la ville. Ce n'est un secret pour personne que les djihadistes, responsables de crimes contre l'humanité, avaient à plusieurs reprises procédé à des exécutions massives pour intimider la population locale", souligne M. Jamal.

    L'armée irakienne, poursuit-il, a mené une opération de grande envergure pour réduire au maximum les pertes civiles au cours de l'assaut de la ville.

    "La phase active de l'opération en question a été précédée par des frappes ponctuelles de l'Armée de l'air irakienne contre les positions des chefs des djihadistes, identifiées grâce à des renseignements militaires", précise le porte-parole.

    La ville de Falloujah, détenue par les djihadistes depuis 2014, est située à l'ouest de Bagdad. Avant la guerre, la ville comptait au moins 350.000 habitants.

    En 2014, le groupe djihadiste Daech a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon les données de la CIA, près de 30.000 personnes venant de 80 pays du monde combattent aujourd'hui dans les rangs du groupe Daech.

    Néanmoins, selon les experts, Daech a perdu le contrôle de près de 22% de ses territoires en Syrie et en Irak au cours des 14 derniers mois.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Le Kosovo, nouveau terrain fertile de Daech
    Yémen: 41 militaires tués dans le double attentat revendiqué par Daech
    Ces partisans de Daech participent à un flashmob et... se trahissent
    Les enquêteurs privilégieraient une nouvelle hypothèse sur l’incendie de Notre-Dame
    Tags:
    djihadisme, terrorisme, Etat islamique, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik