Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux de la Chine et des USA

    Les USA tentent d'éloigner Pékin de Pyongyang

    © AP Photo / Ng Han Guan, Pool
    International
    URL courte
    9518
    S'abonner

    Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a prononcé un discours intéressant devant les journalistes à Hô-Chi-Minh-Ville, la plus grande ville du Vietnam. L'analyse de ses propos montre que Washington a changé de stratégie dans la région, sans toutefois renoncer à son rôle de leader de la région

    John Kerry a essayé d'améliorer les relations entre la Chine et le Vietnam. Après avoir critiqué Pékin pour la militarisation de la mer de Chine Méridionale, M.Kerry a exhorté les Vietnamiens à ne pas considérer la Chine comme une menace pour les pays de la région.

    "Nous saluons la croissance de la Chine forte qui se comporte comme un leader mondial, comme une superpuissance et qui remplit ses obligations", a-t-il dit.

    Selon le secrétaire, la menace principale dans la région est la Corée du Nord et son dirigeant Kim Jong-un, dont l'activité est liée à la prolifération d'armes de destruction massive.

    Cela laisse à entendre que les Etats-Unis ont déjà compris qu'ils ne seront pas capables de freiner le développement de la Chine ni d'empêcher qu'elle ne devienne un leader dans la région. Les Etats-Unis devront donc trouver un compromis avec la Chine sur le partage de la zone d'influence en Asie et dans le monde. C'est pourquoi les USA veulent créer les conditions les plus favorables. Ainsi essaient-ils de mettre le Vietnam dans leur jeu. Mais en ce qui concerne la Corée du Nord, ils pensent l'inverse. Ils pourraient trouver un compromis avec Pyongyang, s'ils lui proposaient de constituer une garantie de ne pas répéter l'exemple de l'Irak, de l'Afghanistan, de la Yougoslavie et de la Libye à son encontre.

    Cependant, les élites américaines actuelles sont convaincues qu'il est inutile d'entamer le dialogue avec la Corée du Nord. Ainsi, les Etats-Unis la présentent comme une menace et introduisent des sanctions contre elle.

    N'empêche que le pays se développe et que les USA ont besoin de trouver un autre moyen pour que les sanctions fonctionnent comme il se doit.

    Il faut donc que la Chine arrête de la soutenir pour isoler totalement la Corée du Nord. C'était là l'idée indirecte de l'intervention de M.Kerry au Vietnam. 

    Il est peu probable que la Chine se laisse prendre par les Etats-Unis. Bien que Pyongyang soit un allié gênant, en tout cas c'est un allié dont l'économie commence à se développer et qui a des ambitions nucléaires.

    Lire aussi:

    Les USA menacent l'équilibre des forces au large de la Chine
    USA-Russie-Chine: vers une nouvelle course aux armements?
    Les USA créent une "mini-Otan" pour réfréner la Chine
    Tags:
    leadership, géostratégie, politique, John Kerry, Vietnam, Asie, Corée du Nord, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik